Archives de catégorie : #Conseils

#Conseils – Entreprendre au féminin à Lyon

Depuis un an, la Pause entrepreneuses est le rendez-vous mensuel des entrepreneuses lyonnaises. Echanges, partage d’expériences et discussions conviviales sont au programme. Aujourd’hui, la Pause entrepreneuses se dote de nouveaux outils et se prolonge en ligne.

Depuis un an, ce sont près d’une centaine d’entrepreneuses qui ont participé aux Pauses entrepreneuses organisées une fois par mois chez Pause création.

C’est un moment privilégié pour:

  • sortir de la solitude de l’entrepreneuse,
  • s’entraîner à pitcher son projet,
  • poser ses questions
  • échanger avec des entrepreneuses qui rencontrent les mêmes problématiques
  • trouver des partenaires
  • ou encore avoir accès à des expertes qui viennent partager leur savoir: nous avons par exemple évoqué l’identité visuelle, l’importance de se faire accompagner par son réseau et des professionnels quand on se lance ou qu’on se développe, et le thème de la prochaine pause est Valoriser son image professionnelle.

Pour permettre à toutes les participantes d’aller encore plus loin et de profiter de ce réseau pour développer leur activité, j’ai décidé de leur proposer deux nouveaux outils:

  • une newsletter mensuelle, pour ne pas manquer les prochaines Pauses entrepreneuses et être informée d’autres événements intéressants pour les entrepreneuses lyonnaises
  • et un groupe privé sur Facebook pour échanger, poser ses questions et partager ses infos.

Si vous êtes une entrepreneuse en activité ou en projet à Lyon, n’hésitez pas à les rejoindre!

#CONSEILS – CONSTRUIRE UNE MARQUE FORTE ET MÉMORABLE

Avoir une entreprise, c’est bien. Avoir des produits ou des services à vendre, c’est la base. Mais avoir une véritable “marque”, que les clients reconnaissent quand ils la voient sur leur fil Instagram ou apposée sur une vitrine ou un emballage, une marque qu’ils ont envie de faire connaître à leur entourage, c’est mieux! C’est même le meilleur moyen de vous distinguer de vos concurrents. Et bonne nouvelle, ce n’est pas réservé aux grands groupes!

Une marque, c’est quoi?

Commençons plutôt par ce que ce n’est pas: une marque, ce n’est pas juste un nom enregistré auprès de l’INPI, et ce n’est pas non plus seulement un logo.

Une marque, c’est bien plus que ça: un univers, une ambiance, une expérience, des valeurs, une promesse de qualité, un contrat de confiance (ça vous rappelle quelqu’un ^^?) une manière de considérer ses clients, une manière de produire et même une vision du monde…

Bref, autant d’éléments immatériels qu’il s’agit ensuite de matérialiser, afin de les rendre visibles et lisibles auprès de ses clients et partenaires. Notamment au travers d’un nom et d’un logo ! Mais la marque s’incarne de manière bien plus large: dans le ton employé à l’oral et à l’écrit, dans l’ambiance visuelle, sonore et même olfactive d’une boutique ou d’un stand, dans le choix d’un packaging, dans la sélection des fournisseurs, dans l’apparence physique de son fondateur ou de ses employés, dans les caractéristiques des produits etc.

Louboutin, ce n’est pas seulement un nom ou une logo, c’est aussi une couleur. Harley-Davidson, c’est aussi un bruit reconnaissable entre mille (et qui a été déposé!). Les boutiques Nature et découverte, c’est un parfum dont on se souvient…

Pour aller plus loin, je vous conseille la lecture de mon ouvrage Small business: créer sa marque et son identité aux éditions Eyrolles

Une stratégie de marque, ça sert à quoi?

Avoir une stratégie de marque, c’est tout simplement avoir un plan d’attaque bien cadré pour construire puis faire connaître sa marque, histoire d’éviter de tout faire dans le désordre et de s’éparpiller, au risque de brouiller son image :)!

L’objectif, c’est de gagner en cohérence et en efficacité à la fois dans ses choix stratégiques (développement du business) et dans sa communication: lorsqu’une opportunité se présentera, il sera facile de déterminer si elle est “raccord” avec votre stratégie de marque et donc d’envisager de la saisir, ou si elle est en parfaite contradiction avec vos objectifs.

Par exemple, si votre marque s’engage sur le recours à des fournisseurs locaux, il sera facile de dire non à une entreprise qui vous démarche, avec des tarifs moins élevés que vos fournisseurs actuels mais qui produit à l’étranger…

De même, si dans le cadre de votre stratégie vous avez décidé de vous adresser à une clientèle qui s’informe sur les réseaux sociaux, vous n’aurez pas à réfléchir longtemps pour dire non au commercial de ce magazine papier qui veut absolument vous faire profiter de cette offre spéciale bouclage sur un encart dans son prochain numéro

En ayant une stratégie de marque claire et précise, vous allez gagner à la fois en lisibilité pour votre clientèle et en efficacité dans le pilotage de votre entreprise.

Pas de panique, cependant, si vous n’avez pas encore pris le temps de vous pencher sur votre stratégie de marque. Il est d’abord assez rare de le faire à fond au moment de la création d’entreprise: d’abord par manque de temps mais aussi parce que le projet est encore tout neuf, doit rencontrer ses clients et va sans doute évoluer pendant ses premiers mois d’existence.

En revanche, si vous êtes entrepreneuse depuis 1, 2, 3, voire 5 ans ou plus et que vous sentez que votre marque manque de lisibilité ou de cohérence, ou alors que votre offre a évolué depuis le lancement de votre projet mais que vous avez du mal à rendre visible cette évolution auprès de vos clients, c’est sans doute le moment de prendre à bras le corps ce chantier!

Définir sa stratégie de marque: élaborer son message de marque

Première étape: pour bien communiquer, savoir ce que l’on veut dire!

Cela peut paraître évident, mais savoir résumer en quelques mots ou même quelques phrases la raison d’être de sa marque n’est pas forcément si facile.

De nombreuses entrepreneuses se lancent sans définir une offre spécifique, en imitant ce qui existe déjà. Par exemple, une femme qui fait une formation en hypnose va s’installer logiquement en tant que “hypnothérapeute” et proposer des séances pour arrêter de fumer ou perdre du poids, parce qu’elle voit tous ses confrères en proposer, même si ces problématiques ne l’intéressent pas plus que ça. Comment se distinguer et trouver sa clientèle, dans ces conditions, si ce n’est en vendant ses prestations moins cher que ses concurrents?

L’autre obstacle que je rencontre parfois parmi mes clientes: le concept qui a été tellement réfléchi qu’il repose sur une multitude de composants (du tissu biologique, une fabrication française, des poèmes choisis par les clients vendus avec le produit, la possibilité de personnaliser la création, un parti-pris féministe etc), qu’à la fin l’entrepreneuse ne sait plus quel message mettre en avant dans sa communication!

Pour définir un message de marque suffisamment lisible, distinctif, aligné avec ses propres valeurs, pas le choix: il faut brainstormer! Comme je vous l’expliquais dans cet article, c’est une démarche que vous pouvez faire seule ou en vous faisant accompagner (je suis là pour ça, ça tombe bien!)

Pour aller plus loin, je vous conseille cet article: Bâtir une stratégie de marque efficace

Déployer sa stratégie de marque: communiquer avec sa communauté

Une fois le message défini, reste à le transmettre à ses destinataires, mais aussi et peut-être avant tout à être à l’écoute de leurs retours, de leurs ressentis, de leurs centres d’intérêt etc.

C’est là que la communication intervient, le deuxième “champ” sur lequel je peux vous aider à définir vos objectifs et à mettre en place des plans d’actions.

C’est à ce stade, par exemple, que vous allez réfléchir à la création de votre identité visuelle puis sa déclinaison sur différents supports (le packaging, les murs de votre boutique, votre papeterie, pourquoi pas des produits dérivés etc.).

Mais vous allez également devoir décider de quel type de site internet vous avez besoin, des points de contacts virtuels à mettre en place avec votre audience (blog, réseaux sociaux, newsletter, publicité digitale, opérations influenceurs etc.), des sujets que vous allez aborder ou encore le ton que vous allez employer avec vos clients…

Vous le voyez: le champ est vaste! Voici donc quelques articles à (re)lire pour vous aider développer votre communication:

Content marketing: 5 bonnes raisons de soigner ses contenus web

Un blog, est-ce encore utile?

6 questions pour définir sa stratégie éditoriale

Définir une ligne éditoriale efficace

Créer, structurer et respecter son planning éditorial

Développer sa notoriété grâce aux influenceurs

Le web, allié incontournable de votre boutique physique

Soigner ses visuels pour plus d’impact

Cultiver son personal branding pour mieux développer sa marque

Profitez de l’été pour faire le point sur votre business!

L’été est la période idéale pour prendre du recul sur son activité, mesurer les progrès accomplis et se fixer de nouveaux objectifs. Le challenge #monbusiness2019 version été va vous y aider!

Avec un peu de chance, cet été, votre activité va se calmer et vous allez pouvoir prendre quelques jours voire quelques semaines de repos. Et si vous en profitiez pour faire un peu de réflexion stratégique sur votre entreprise?

Très souvent, durant l’année, dans le feu de l’action, on a du mal à prendre le temps de se poser et de réfléchir sereinement aux orientations que l’on souhaite donner à son business. La pause estivale peut se révéler une période propice pour faire ce point, surtout si vous en profitez pour quitter votre bureau et votre quotidien pour un lieu inspirant.

Avec Sophie-Charlotte, nous vous proposons de faire ce “travail” en douceur, de manière ludique et surtout en groupe pour se motiver! Comment? En rejoignant la version “été” de notre challenge #monbusiness2019 que nous avions déjà proposé en début d’année sur Instagram.

Comme en janvier, il s’agit d’un challenge sur 31 jours consistant à poster et surtout à commencer chaque jour un visuel sur un des aspects de votre business: choix du nom de marque, déclic entrepreneurial, produits, inspirations etc. Pour connaître le détail de tous les thèmes, RV sur le blog des Entrepreneuses créatives.

Comment participer au challenge #monbusiness2019 version été?

C’est tout simple: il vous suffit de suivre notre compte @entrepreneuses_creatives sur Instagram et de poster chaque jour vos visuels en mentionnant le hashtag #monbusiness2019. Nous vous conseillons de vous y abonner afin de découvrir et d’échanger avec les autres participantes. Vous pouvez prendre le départ soit le 1er juillet, soit le 1er août, en fonction de vos envies et disponibilités.

L’exercice vous sera bénéfique pour plusieurs raisons:

  • prendre le temps de réfléchir aux différents aspects de votre business et repérer les points qui manquent de clarté et méritent d’être retravaillés
  • mieux faire connaître l’histoire et les valeurs de votre marque auprès de votre audience
  • vous familiariser avec Instagram et vous entraîner à poster de manière régulière et créative
  • découvrir de nombreuses entrepreneuses créatives inspirantes…

Alors, vous nous rejoignez??

Entrepreneuriat féminin: les femmes ne sont pas des entrepreneuses comme les autres!

Seulement 30% des chefs d’entreprise sont des femmes. Malgré les aides et les dispositifs, ce chiffre stagne depuis 30 ans, alors même que près de 70% des femmes pensent que l’entrepreneuriat est plus épanouissant que le salariat. Comment sortir de ce paradoxe?

Régulièrement, je suis interpellée sur mon positionnement stratégique: on me demande pourquoi j’ai décidé d’accompagner spécifiquement les femmes dans leur démarche entrepreneuriale. Il y a plusieurs éléments de réponse à cette question.

Tout d’abord le fait que depuis 2011 -lancement de mon activité de consultante-, j’ai une clientèle constituée à 99,9% de femmes. Et que j’apprécie tout particulièrement de travailler et collaborer avec des femmes. D’une certaine manière, j’ai simplement pris acte de la situation 🙂

Mais aussi ma propre recherche de “sens”, me conduisant à concilier mes convictions féministes et environnementales avec mon activité professionnelle. Les femmes créant majoritairement des business locaux avec une dimension responsable, les aider à les développer me permet de contribuer à la fois à reformer un tissu économique plus résilient face aux changements climatiques et à favoriser l’empowerment féminin (vous pouvez lire mon manifeste pour en savoir plus).

Photo via Cowomen sur Unsplash

Un troisième argument, économique celui-ci, pourrait être que les femmes se forment et se font plus volontiers accompagner que les hommes dans leurs projets d’entreprise et que mon offre répond à ce besoin.

Mais la principale raison qui me motive à m’adresser spécifiquement aux femmes qui souhaitent créer et développer leur business, c’est tout simplement qu’elles ne sont pas des entrepreneuses comme les autres. Elles se trouvent dans une situation particulière (elles sont sous-représentées dans l’entrepreneuriat) et ont aussi des attentes spécifiques en matière de création d’entreprise.

Seuls 18% des entrepreneurs sont des mères

Alors que la parité professionnelle progresse, depuis 30 ans, les femmes continuent de ne représenter que 30% des créations d’entreprises. Et elles seraient 80% à ne pas pouvoir en vivre, aïe! Cet article récent analyse bien les obstacles spécifiques auxquelles elles se heurtent, qui expliquent cette sous-représentation des femmes dans l’entrepreneuriat.

Principal frein: leurs contraintes familiales et les stéréotypes sexistes liés à la maternité. Seules 18% des entrepreneurs sont des mères! Le fait d’être mère a non seulement un impact sur le passage à l’acte en matière d’entrepreneuriat, mais également sur les manières d’entreprendre. Les mères choisissent des activité traditionnellement “féminines”, sont moins présentes dans les secteurs innovants et ont moins recours aux financements.

Il existe bien une approche de l’entrepreneuriat spécifique aux femmes, moins axée sur l’économique, plus globale, plus “sociale”, et s’appuyant sur des qualités plus développées chez les femmes (par exemple une meilleure gestion financière), conclut l’article.

Photo via Cowomen sur Unsplash

Un manque de modèles inspirants

Parmi les autres freins que rencontrent les femmes dans l’entrepreneuriat, on trouve évidemment le fameux manque de confiance en soi (dont la campagne d’Always #likeagirl avait montré qu’il se construit dès le primaire), qui débouche sur l’autocensure, leur tendance à faire passer les besoins des autres avant les leurs ou encore leur vision de l’argent et de la réussite. Seulement 11% des femmes entreprennent pour gagner plus d’argent. Elles ont également tendance à entreprendre plus souvent seules.

On observe aussi le manque de modèles inspirants: toutes les aspirantes entrepreneuses n’ont pas envie de monter une start-up dans la tech, de lever des millions d’euros, de mesurer leur réussite au nombre d’emplois créés. Ainsi, malgré les dispositifs d’aides financières dédiés aux femmes, la moitié des entrepreneuses se lancent avec moins de 8000€.

Et si les femmes sont moins nombreuses à solliciter des financements au moment de créer leur entreprise, elles le sont aussi au cours de son développement. Pourtant elles ont une gestion moins risquée: une entreprise créée par une femme a moins de risque de déposer le bilan.

Difficile, face à cet état des lieux, de faire la part des choses entre ce qui relève de choix conscients, ce qui relève de conditionnements sociaux et culturels et enfin ce qui résulte de discriminations subies.

Mais ce dont je suis convaincue, c’est que les femmes entreprennent à leur manière, qu’il n’y a pas à porter de jugement de valeur, bien ou mal, sur cette manière de faire, mais que c’est, au contraire, en proposant une approche spécifique d’accompagnement à l’entrepreneuriat féminin, qu’on pourra encourager plus de femmes à se lancer!

Si vous souhaitez en savoir plus sur ma démarche, vous pouvez consulter la rubrique Accompagnement, vous inscrire à la newsletter et, si vous êtes en région lyonnaise, participer aux Pauses entrepreneuses!

Rencontre: Lance-toi dans l’organisation d’ateliers, le 18 juin à l’Appart Quatremain (Paris)

Envie de développer ton business? Et si tu transmettais tes connaissances et savoir-faire à l’occasion d’ateliers créatifs? Le 18 juin je serai présente à l’Appart Quatremain (Paris 11ème) pour présenter et dédicacer l’ouvrage que j’ai co-écrit: Organiser des ateliers créatifs (Eyrolles)

En format petit-dej’ (ou “before work” pour être plus tendance), cette rencontre te permettra de découvrir pourquoi le marché des ateliers créatifs est porteur et comment commencer à monter concrètement ton projet. Tu pourras feuilleter/acheter le livre et te le faire dédicacer, mais aussi poser tes questions et échanger avec les participantes présentes.

Rendez-vous le 18 juin dès 8h à l’Appart Quatremain, 51 rue de la Fontaine aux Rois, Paris 11. Toutes les informations et l’inscription sur l’événement Facebook: Before work Lance-toi dans l’organisation d’ateliers.

_______________________________________________________________________________________

La Pause Entrepreneuses: un nouveau rendez-vous pour l’entrepreneuriat féminin à Lyon

Avis aux entrepreneuses lyonnaises! Que vous soyez simplement au stade de l’idée, du lancement du projet ou déjà en activité, Pause Entrepreneuses vous accueille un lundi après-midi par mois pour vous permettre de rencontrer d’autres entrepreneuses, de trouver des conseils, des réponses et du soutien 🙂

Pause création, c’est la maison de la créativité à Lyon. Avec Priscilla, sa fondatrice, nous avions déjà mis en place depuis quelques années des Meet-up pour les créatrices.

Depuis la rentrée 2018, nous avons décidé d’entamer une nouvelle collaboration, au service de toutes les entrepreneuses, quels que soient la nature de leur questionnement et le degré d’avancement de leur projet (juste d’une vague idée, en voie de concrétisation ou existant depuis plusieurs mois voire plusieurs années)

Un lundi après-midi par mois, la Pause entrepreneuses vous accueille dans un environnement convivial et autour d’un café/thé pour nous rencontrer et découvrir nos formations et accompagnements, mais surtout pour faire la connaissance d’autres entrepreneuses, pour échanger dans la bienveillance et la sororité autour de vos problématiques et questions, confronter vos idées, prendre des contacts, vous inspirer, vous détendre en compagnie de femmes qui comprennent votre situation etc.

L’objectif: tout simplement permettre aux entrepreneuses lyonnaises de sortir de la solitude et de prendre conscience de l’importance de ne pas rester seule dans leur aventure entrepreneuriale.

Retrouvez toutes les détails et les prochaines dates sur l’événement Facebook ou sur la plateforme Meet-up.

_________________________________________________________________________

Participer à la Pause Entrepreneuses:

Lieu: Pause Création, 16 rue Sully 69006 Lyon

Date: un lundi après-midi par mois, de 14h30 à 18h

Pour faciliter l’organisation, merci de remplir ce formulaire si vous êtes sûre de venir


Parution: entreprendre à plusieurs, les bonnes questions à se poser

Monter un business à plusieurs sans se fâcher, c’est le thème du du dossier Entreprendre du magazine Management daté du mois d’avril 2019. J’y témoigne aux côtés de nombreux entrepreneurs et spécialistes de l’accompagnement à l’entrepreneuriat. Un dossier à ne pas manquer si vous envisager de vous associer pour créer ou développer votre entreprise!

Bienvenue sur le nouveau site de l’entrepreneuriat féminin

Voici plusieurs mois qu’il était en gestation. Je suis heureuse de pouvoir enfin vous annoncer la mise en ligne de mon nouveau site, Sandrine Franchet – Entrepreneuriat féminin, grâce à l’accompagnement précieux et expert de Laura Peterman, directrice artistique et brand stylist de choc.

h

Nouveau nom, nouveau positionnement (l’accompagnement des entrepreneuses dans leurs stratégies de marque), nouvelle identité visuelle… et maintenant nouveau site et nouveau blog! Voilà, la mue de mon activité est sur le point de s’achever.

Il ne manque plus que vous: les entrepreneuses et les lectrices! Serez-vous présentes au rendez-vous?

Je me sens plus que jamais alignée entre ce que je souhaite pour moi (m’autoriser à être pleinement et à exprimer ce que j’aime: accompagner les femmes qui osent et qui s’épanouissent dans l’entrepreneuriat) et ce que je souhaite pour mes clientes (déployer une marque qui reflète leurs valeurs profondes).

Me voici donc très fière de vous présenter ce nouvel écrin pour mes mots (car j’ai aussi l’envie de redonner plus de place, dans mon activité, à mon goût pour l’écriture).

Vous y trouverez des informations sur les différentes manières dont j’accompagne les entrepreneuses, soit en face-à-face, soit en groupe, soit à distance (voir l’onglet Prestations), mais aussi sur les valeurs et les ambitions qui m’animent (voir l’onglet Manifeste).

Et surtout, au travers de ce blog consacré à l’entrepreneuriat féminin, je partagerais avec vous régulièrement des #Conseils pour développer votre activité et des portraits/témoignages d’ #Entrepreneuses pour vous inspirer!

La rubrique #Inspirations positives me permettra également de mettre en lumière des projets et initiatives bonnes pour la planète et pour nos communautés, tandis que dans l’onglet #Coopérations vous trouverez des articles sur les partenariats que je noue avec d’autres intervenants autour de l’entrepreneuriat, pour mieux vous accompagner.

Je vous souhaite une très bonne visite: n’hésitez pas à commenter pour me donner vos impressions!

challenge monbusiness2019

#Conseils – Rejoignez le challenge #Monbusiness2019 des Entrepreneuses créatives sur Instagram

Nous remettons ça! En janvier dernier, vous aviez adoré le challenge Instagram #Monbusiness2018 et aviez été plus de 150 entrepreneuses à participer à cet auto-coaching d’un mois. Cette année encore, prenez le temps de faire le point avec nous sur votre business et de préparer au mieux vos objectifs pour l’année 2019.

31 jours pour explorer 31 thématiques en lien avec votre entreprise et votre marque. C’est ce que nous proposons avec ce challenge Instagram qui dure tout le mois de janvier.

Challenge #monbusiness2019

L’objectif: que vous trouviez chaque jour (ou chaque semaine: même si vous ne suivez pas le rythme quotidien, si vous ne répondez qu’aux thématiques qui vous inspirent, ou si vous mettez plus de temps que prévu pour compléter le challenge, aucun souci!) un temps pour vous poser les bonnes questions sur votre business.

Et aussi que vous alliez à la découverte d’autres entrepreneuses qui partagent elles aussi leurs expériences, leurs objectifs et leurs coups de coeur. Le mieux est de s’abonner au hashtag #monbusiness2019 pour voir leurs publications s’afficher dans votre fil d’actualité.

Alors, tentée de rejoindre la communauté? Pour découvrir toutes les infos pratiques sur l’opération, rendez-vous d’abord sur le blog des Entrepreneuses créatives: vous y trouverez notamment les 31 thématiques que nous vous proposons, ainsi que le visuel du challenge que vous pourrez télécharger et partager.

Ensuite, c’est sur Instagram que ça se passe: n’hésitez pas à nous suivre sur nos différents comptes (@entrepreneuses_creatives, @sandrine.franchet et @sophiecharlottechapman)


#Conseils – Faire le bilan de son business et fixer ses objectifs pour 2019

L’arrivée de la nouvelle année est le moment idéal pour faire un peu d’introspection. Pour prendre le temps de se pencher sur ce qui a bien ou un peu moins bien marché pour son business. Vérifier si on a suivi le cap que l’on s’était fixé pour l’année écoulée. Et définir de nouveaux objectifs à atteindre pour les mois à venir.

Si vous suivez ce blog depuis plusieurs années, vous savez que je partage avec vous régulièrement ces points d’étapes. L’année dernière au même moment, je vous avais proposé deux articles: le premier sur “Faire son bilan de fin d’année“, et le deuxième sur “Fixer son cap et ses objectifs“. Je vous laisse les relire si vous le souhaitez: vous y trouverez des conseils pour organiser efficacement ce temps précieux pour le développement de votre marque.

Faire son bilan et fixer ses objectifs 2019

Suivre régulièrement la progression et les accomplissements de l’année

En ce qui me concerne, j’ai tout simplement un document sur mon drive qui s’intitule “Suivi des objectifs”, dans lequel je note, année après année, les objectifs annuels que je me fixe. Je m’y réfère régulièrement (tous les deux-trois mois environ) pour, d’une part, me les remettre en tête (on a vite fait de les oublier sous la pression du quotidien!) et d’autre part, pour mesurer les progrès faits.

Je note également sur ce document les “dates-clés” de mon année: mois par mois, les grandes étapes, les bons moments, les succès …. Cela me permet d’avoir une vision synthétique des accomplissements et des bonheurs de l’année. Par exemple:

  • janvier: challenge instagram #monbusiness2018
  • février: déménagement!
  • mars: installation nouvel appartement, nouvelle formule du Meet-up des créatrices lyonnaises
  • avril: début du partenariat avec Pause création sur la formation Dessine ta boîte
  • etc.

Parmi mes motifs de satisfaction en 2018, j’ai notamment relevé:

  • la parution du guide Organiser des ateliers créatifs et de la 3ème édition de Vendre et mettre en avant ses créations
  • la participation à 2 retraites créatives
  • le lancement de la formation Dessine ta boîte avec Pause création
  • le lancement des Pauses entrepreneuses
  • ou encore l’intégration de la coopérative d’activités Graines de SOL.

En 2018, je m’étais fixée comme intention le mot “Coopération“: il s’agissait d’aller vers plus de collectif et de collaborations dans ma manière d’exercer mon activité. Il m’a guidée tout au long de l’année, que ce soit pour mon changement de statut juridique et les nombreux partenariats que j’ai entamés. Et ce n’est pas terminé: en 2019, de nouvelles collaborations sont en projet!

Se fixer des objectifs et une intention pour la nouvelle année

Une fois l’étape du bilan réalisée, il est temps de se fixer de nouveaux objectifs.

Pour ma part, le principal objectif de ce début d’année, que vous pourrez bientôt découvrir, est ma nouvelle identité de marque: exit Cousette communication, désormais j’exercerai exclusivement sous mon nom, que j’ai décidé d’assumer avec fierté et engagement. Le changement est déjà visible sur les réseaux sociaux (Facebook et Instagram) et se complètera bientôt avec mon nouveau site et ma nouvelle identité visuelle. J’ai hâte de vous montrer tout ça!

Elle accompagne aussi un repositionnement de mon activité autour de l’accompagnement à l’entrepreneuriat féminin, avec une spécialité autour des stratégies de marque et stratégies de communication. Mon deuxième objectif prioritaire est donc de réussir cette nouvelle orientation de mon business, et de me permettre ainsi de développer mon activité de consulting pour pouvoir un peu réduire mon activité de formatrice auprès d’étudiants (qui est très intéressante mais aussi très chronophage!).

Par ailleurs, depuis 2015 j’ai pris l’habitude de placer mon année sous le signe d’une intention, un mot-clé qui résume ce vers quoi je souhaite me diriger pour les mois à venir. Après “légèreté”, “ralentir”, “sérénité” et donc “coopération”, mon intention pour 2019 est “Nature sauvage“.

Une expression un peu plus énigmatique que les précédentes: elle est la traduction du terme américain “Wilderness“, qui désigne la nature dans ce qu’elle a de non domestiqué, d’indomptée. Et bien évidemment, ici le mot “nature” est à double sens, il désigne tant celle qui nous environne (et devrait être bien plus protégée qu’elle n’est actuellement) que notre propre nature intérieure.

Cette intention est donc pour moi une invitation à célébrer son “moi” véritable et authentique, à partir à sa (re)découverte derrière les couches d’éducation, de conventions sociales, de bonnes manières, de croyances qui trop souvent l’étouffent et le déforment, à s’appuyer sur son identité, son caractère, son essence pour rayonner et se développer. Cette intention est donc une promesse de puissance et d’amour de soi. Tout un programme non?

Et vous, avez-vous pris le temps (ou prévu de le faire) pour réfléchir à votre business et préparer 2019? Si oui, n’hésitez pas à partager en commentaire votre expérience. Et sinon, j’ai quand même une bonne nouvelle pour vous y aider: en janvier, nous renouvelons l’expérience du challenge instagram #monbusiness2019. Stay tuned pour plus d’infos 🙂