Archives de l’auteur : Sandrine Franchet

Anne-Sophie Benoit, photographe d’histoires uniques

Pour illustrer mon nouveau site, j’avais besoin et envie de jolis portraits professionnels. J’ai fait appel à l’oeil et au talent de la jeune photographe lyonnaise Anne-Sophie Benoit. Aujourd’hui je vous présente son travail et son parcours -déjà riche!- d’entrepreneuse.

C’est au cours d’une soirée du réseau lyonnais Ladyboss que j’ai fait la connaissance d’Anne-Sophie. J’ai tout de suite accroché à son sourire et sa bonne humeur, qui m’ont donné envie d’aller découvrir son travail.

Anne-Sophie Benoît propose des séances photos pour les particuliers (qu’il s’agisse d’immortaliser un instant de leur vie ou de les aider à s’accepter à travers la photo) ainsi que pour les professionnels (raconter leur histoire, mettre en avant leurs produits ou services, faire de la création de contenu etc.). Vous pouvez notamment la découvrir via ses 2 comptes Instagram @asb_photo et @annesophie.benoit

Au cours de quelques échanges, je lui ai expliqué ce que je recherchais: pas une ambiance “corporate”, pas de bureau ni d’ordinateur, mais un cadre et une lumière naturels, des tons pas trop chauds… C’est finalement au milieu des serres du Parc de la Tête d’Or que nous avons choisi d’organiser le shooting.

L’exercice de passer devant l’objectif n’est pas des plus faciles, mais grâce à sa bienveillance et son humour, Anne-Sophie a parfaitement su me détendre. Et je suis évidemment ravie du résultat, dont voici un petit extrait…

Outre ses photos, j’ai eu envie de vous faire découvrir le parcours d’Anne-Sophie, qui a eu le cran de lancer dans l’entrepreneuriat dès la fin de ses études en 2015 puis de changer d’activité au bout de quelques temps. Et même de créer avec son amoureux Jema, une marque de bougies naturelles qui, une fois consumées, laissent découvrir une pierre fine.

Bref, une belle illustration de la citation “la valeur n’attend point le nombre des années”!

Bonjour Anne-Sophie, parle-nous de ton activité et de ton parcours: pourquoi et comment es-tu devenue photographe indépendante?

Je m’appelle Anne-Sophie Benoit et je suis “photographe d’histoires uniques”. Il y a eu une longue réflexion autour de cette baseline. Je fais de la photo à la lumière naturelle à 100%, pas de studio ni de lumières artificielles. J’aime les choses qui sont un peu imparfaites, qui ne sont pas contrôlées à 100%. Quand on shoote à la lumière naturelle, il y a toujours un petit défi : trouver la meilleure lumière, le meilleur angle pour shooter. Histoires uniques, cela signifie aussi que l’humain est essentiel pour moi et que chaque personne que je rencontre a sa propre histoire à raconter. Pour chaque projet je propose quelque chose de différent et d’unique qui correspond à la personne que j’ai en face de moi.

Je n’ai jamais été salariée. J’ai fait beaucoup de stages, plus ou moins longs, notamment en tant que community manager/chargée de communication et c’était super intéressant. Cependant, j’ai toujours eu envie d’être ma propre patronne ! Je pense que c’est notamment dû au fait que je suis une enfant d’expatriée. J’ai même été scolarisée à la maison pendant quelques temps, ce qui m’a habituée à avoir un emploi du temps assez libre. L’instabilité, le changement ne sont donc pas des choses qui m’effraient.

J’ai me suis lancée dans l’entrepreneuriat fin 2015, après des études en communication, marketing digital et webdesign pour compléter mes connaissances. Comme le salariat ne m’attirait pas et que j’avais le soutien de mes parents, je me suis dit que je n’avais rien à perdre! Je suis encore jeune, je n’ai pas de contraintes particulières alors c’était le moment opportun pour moi de voir si ça fonctionne.

J’ai d’abord exercé en freelance en tant que webdesigner. Je ne pensais pas que je pourrais gagner ma vie avec la photo (les fameuses “croyances limitantes”). Et puis au bout d’un moment, je me suis dit qu’il fallait tenter ! Alors j’ai commencé à avoir des petits contrats, j’ai testé différentes choses (et je teste toujours) pour voir ce qui me plaisait (ou pas) et petit à petit j’ai pris mon envol. Je réalise toujours des sites internet, car j’aime avoir plusieurs activités pour ne pas me lasser, mais j’ai quand même beaucoup fait évoluer mon projet. Tout est dû aux rencontres, et à mon évolution en tant que personne aussi.

Anne-Sophie est également créatrice de la marque de bougies naturelles Jema

Quelles sont les satisfactions que tu trouves dans ta vie d’entrepreneuse?

Principalement le fait de pouvoir organiser mon emploi du temps comme je veux, pouvoir m’écouter et faire des pauses quand j’en ai envie. J’aime aussi le fait d’avoir rencontré pleins de personnes passionnées.

Ce qui me fait vibrer en tant qu’entrepreneuse, c’est l’humain. Ce sont ces échanges avec les personnes que je prends en photo et leurs retours. Partager un bout de leur vie aussi, c’est quelque chose qui me touche énormément. Savoir qu’ils me font confiance et que je peux raconter un peu de leur histoire, c’est super beau.

J’apprécie aussi de rencontrer des personnes qui font le même métier que moi et qui sont d’un soutien sans faille. Il y a de très beaux échanges et de synergies qui se créent, c’est très enrichissant. Tout n’est pas parfait bien sûr, mais c’est quand même un environnement agréable. Par ailleurs, j’évolue constamment en tant que personne. Je suis sortie de ma zone de confort tellement de fois, cela m’a donné une grande confiance en moi-même -ce dont je manquais auparavant…

Quels sont les difficultés auxquelles tu as dû faire face ou auxquelles tu fais face aujourd’hui? Que changerais-tu si tu pouvais recommencer à zéro?

Savoir se vendre quand on est à son compte c’est primordial. J’ai la chance d’avoir fait une école de commerce donc je ne partais pas de zéro. Cela ne m’a pas empêchée de rencontrer des difficultés: pour développer mon réseau, me faire connaitre, trouver des clients etc. C’est un travail constant.

L’erreur que je ne referais pas: je délèguerais des tâches dès le début !! Quand j’ai commencé, je voulais tout faire moi-même, et certaines choses m’ont pris énormément de temps… Malgré tout, je pense que les erreurs restent positives au final, donc je ne changerais pas grand chose.

Quant au conseil que je donnerais aux entrepreneuses, c’est de ne pas avoir peur de demander des avis externes (en dehors de ses amis/famille). Parfois, on est tellement à fond dans ce qu’on fait, que l’on manque de recul. Personnellement, je me suis faite accompagner pendant quelques mois pour refaire le point sur mon activité et cela m’a fait le plus grand bien !

Pour terminer cette interview, as-tu un projet que tu souhaites mettre en avant?

Le 28 mai prochain à Lyon, j’organise mon tout premier shooting collaboratif pour les créateurs.trices : 3h de shooting pour faire de la création de contenu ensemble. Le but c’est de mettre les produits en situation, de mixer les produits de différent.es créateurs.trices pour que chacun puisse communiquer avec de jolies photos. Tous les détails de l’évènements sont ici : https://www.facebook.com/events/359457978244939/

La Pause Entrepreneuses: un nouveau rendez-vous pour l’entrepreneuriat féminin à Lyon

Avis aux entrepreneuses lyonnaises! Que vous soyez simplement au stade de l’idée, du lancement du projet ou déjà en activité, Pause Entrepreneuses vous accueille un lundi après-midi par mois pour vous permettre de rencontrer d’autres entrepreneuses, de trouver des conseils, des réponses et du soutien 🙂

Pause création, c’est la maison de la créativité à Lyon. Avec Priscilla, sa fondatrice, nous avions déjà mis en place depuis quelques années des Meet-up pour les créatrices.

Depuis la rentrée 2018, nous avons décidé d’entamer une nouvelle collaboration, au service de toutes les entrepreneuses, quels que soient la nature de leur questionnement et le degré d’avancement de leur projet (juste d’une vague idée, en voie de concrétisation ou existant depuis plusieurs mois voire plusieurs années)

Un lundi après-midi par mois, la Pause entrepreneuses vous accueille dans un environnement convivial et autour d’un café/thé pour nous rencontrer et découvrir nos formations et accompagnements, mais surtout pour faire la connaissance d’autres entrepreneuses, pour échanger dans la bienveillance et la sororité autour de vos problématiques et questions, confronter vos idées, prendre des contacts, vous inspirer, vous détendre en compagnie de femmes qui comprennent votre situation etc.

L’objectif: tout simplement permettre aux entrepreneuses lyonnaises de sortir de la solitude et de prendre conscience de l’importance de ne pas rester seule dans leur aventure entrepreneuriale.

Retrouvez toutes les détails et les prochaines dates sur l’événement Facebook ou sur la plateforme Meet-up.

_________________________________________________________________________

Participer à la Pause Entrepreneuses:

Lieu: Pause Création, 16 rue Sully 69006 Lyon

Date: un lundi après-midi par mois, de 14h30 à 18h

Pour faciliter l’organisation, merci de remplir ce formulaire si vous êtes sûre de venir


Rencontre: Lance-toi dans l’organisation d’ateliers, le 23 avril à l’Appart Quatremain (Paris)

Envie de développer ton business? Et si tu transmettais tes connaissances et savoir-faire à l’occasion d’ateliers créatifs? Le 23 avril je serai présente à l’Appart Quatremain (Paris 11ème) pour présenter et dédicacer l’ouvrage que j’ai co-écrit: Organiser des ateliers créatifs (Eyrolles)

En format petit-dej’ (ou “before work” pour être plus tendance), cette rencontre te permettra de découvrir pourquoi le marché des ateliers créatifs est porteur et comment commencer à monter concrètement ton projet. Tu pourras feuilleter/acheter le livre et te le faire dédicacer, mais aussi poser tes questions et échanger avec les participantes présentes.

Rendez-vous le 23 avril dès 8h à l’Appart Quatremain, 51 rue de la Fontaine aux Rois, Paris 11. Toutes les informations et l’inscription sur l’événement Facebook: Before work Lance-toi dans l’organisation d’ateliers.

_______________________________________________________________________________________

Le Nid d’Avignon, lieu de vie et d’expérience éco-responsable

Fondé par 3 entrepreneurs, le Nid d’Avignon offre dans un bel espace une boutique dédiée à la décoration et l’art de vivre, une cantine et un studio de yoga.

Au début du mois d’avril, j’ai eu envie de profiter de quelques jours sans cours ni rendez-vous pour délocaliser mon “bureau” (mon ordinateur portable quoi!), changer d’air et de décor et me poser un peu après un hiver bien fatiguant.

C’est à Avignon, dans un petit studio avec terrasse et vue sur les toits, que j’ai atterri pour 4 jours. L’occasion de mieux découvrir cette ville et ses jolies ruelles. Mais aussi de partir à la rencontre de quelques entrepreneuses locales que j’ai envie de vous faire découvrir à mon tour

La rue des Teinturiers, où flâner et boire un verre en bord de Sorgue

Le Nid, un lieu de vie et d’expériences

Ouvert en juillet 2018, dans un grand et bel espace baigné de lumière grâce à une verrière, le Nid d’Avignon se veut un lieu de vie et de découverte pour mieux consommer.

Situé dans une jolie rue piétonne (au 7 rue des 3 faucons), iI regroupe un concept store consacré à la décoration et à l’art de vivre éco-responsables (CQFD), qui propose également des ateliers créatifs et de développement personnel, un studio de yoga (Inspire yoga) et un coffee shop bio et local (La cantine du Nid). Les fondatrices et fondateur de ces 3 business avaient tous un local indépendant avant de décider de cohabiter dans ce joli lieu.

J’ai testé la cantine (au petit-déjeuner et au goûter), c’est inventif, sain et très bon. Je n’ai pas craqué dans la boutique, ce qui m’a demandé une grande force d’esprit car la papeterie, la vaisselle ou encore les bouquets de fleurs sauvages me faisaient les yeux très doux!

En revanche je n’ai pas résisté à l’envie de faire un cours de yoga “fusion” (mélange de yoga et de pilates assez dynamique). J’ai regretté de ne pas être avignonnaise quand j’ai découvert que le studio proposait pleins de cours différents et des ateliers hors les murs, par exemple dans des musées ou dans des caves pour des soirées yoga et dégustation de vin ^^.


Priscilla Otero, fondatrice de Pause Création & Dessine ta boîte qui déboîte (Lyon)

Cette semaine, toute l’équipe de Dessine ta boîte qui déboîte -dont j’ai le plaisir de faire partie- commence une nouvelle session d’accompagnement. L’occasion de vous reparler de ce parcours de formation-action pour entrepreneuses mais aussi de poser quelques questions à Priscilla, sa fondatrice.

Si vous me suiviez sur l’ancien blog et sur les réseaux sociaux, le nom de Priscilla Otéro et celui de Pause Création, son joli espace atelier/boutique ne vous sont pas inconnus. C’est notamment le lieu qui accueille chaque mois les Pauses entrepreneuses.

Mais je n’avais encore jamais pris le temps de vous présenter Priscilla plus longuement et de l’interroger sur son parcours d’entrepreneuse. Pourtant, celui-ci est intéressant, car c’est en se fondant sur son expérience entrepreneuriale qu’elle a décidé de monter des modules d’accompagnement personnalisé pour les entrepreneuses. Il était plus que temps de réparer cette erreur!

Ce joli portrait de Priscilla est signé Alexia Domin-Fassero

Peux-tu nous parler de Pause création: quand, pourquoi et comment as-tu ouvert puis développé ce lieu?

J’ai créé Pause Création voici 3 ans et je l’ai imaginée comme une “Maison de la création” à Lyon, chaleureuse et accueillante. Je l’ai aménagée de façon intime, avec, outre les salles dédiées aux ateliers, un petit salon et une cuisine où l’on aime se réunir pour déjeuner mais aussi pour travailler.

Le projet a énormément évolué depuis le départ: initialement pensé pour être un lieu dédié aux ateliers et à l’événementiel, j’avais ensuite décidé de consacrer une partie de la surface à une boutique de créateurs lyonnais et mexicains (car je suis d’origine mexicaine par mon père).

Outre les ateliers créatifs destinés aux particuliers (individuels et groupes dans le cadre d’événements comme des enterrements de vie de jeune fille ou des anniversaires), j’ai développé depuis bientôt 2 ans une formation professionnelle de couture-modélisme pour celles qui souhaitent développer une activité autour de la couture. Pour cela, je me suis associée avec Genia, professeure de couture.

A l’été 2018, j’ai finalement décidé de fermer la boutique de créateurs, pour nous permettre d’avoir plus de place pour les ateliers et formations. J’ai noué un partenariat avec les Filentropes, qui animent des ateliers textiles et de cosmétiques naturels et proposent un corner de vente d’accessoires et de matières premières pour fabriquer soi-même ses produits de beauté.

C’est également à l’été 2018 que j’ai commencé à développer le programme Dessine ta boîte qui déboîte, pour accompagner les femmes qui souhaitent se lancer dans l’entrepreneuriat ou celles qui se sont lancées mais se heurtent aux limites de leur projet, ou ont du mal à rester alignées avec leur business.

En qui consiste exactement le parcours d’accompagnement Dessine ta boîte qui déboîte?

En réalité, il existe 4 parcours différents. Le premier s’adresse aux femmes qui se posent la question d’une reconversion et de l’entrepreneuriat. Il a pour objectif de les aider à savoir si elles sont “faites” pour devenir entrepreneuses.

Le 2ème et le 3ème parcours s’adressent à celles qui ont décidé de créer leur entreprise (le 3ème parcours est en particulier consacré au business plan et aux aspects financiers du projet).

Le 4ème parcours, enfin, celui dont nous entamons une nouvelle session le 10 avril, vise les entrepreneuses déjà en activité, mais qui se posent des questions sur la direction que prend leur business ou souhaitent passer un “palier” de développement.

J’ai fait appel à 4 expertes de l’accompagnement d’entrepreneuses pour animer avec moi cette formation-action approfondie, qui dure une cinquantaine d’heures. Je les ai choisies car quand je me suis moi-même posée des questions sur mon business, et que j’ai décidé de me faire aider, elles ont su m’apporter des réponses efficaces.

Il s’agit de :

> Audrey Gallay, thérapeute spécialisée dans les problématiques liées au travail et à l’entreprise, qui intervient sur les valeurs, la posture et les objectifs de l’entrepreneuse.

> Christine Géhin, coach, qui accompagne les participantes sur les problématiques liées aux rapport au temps et à l’argent.

> Toi, Sandrine Franchet, qui intervient sur la définition de la stratégie de communication

> Et enfin Florina Aledo qui aide les entrepreneuses à s’adresser à leur audience et à développer leur notoriété grâce à l’outil vidéo.

Ton parcours d’entrepreneuse t’a directement inspirée pour créer les programmes d’accompagnement Dessine ta boîte qui déboîte: peux-tu nous le raconter? Quelles sont les satisfactions et les défis de ta vie d’entrepreneuse? Les leçons que tu en tires?

Entreprendre est une envie qui a toujours été là, et qui a même dicté le choix de mes études. Je suis diplômée d’un master en marketing, spécialisé dans le management des marques de luxe, obtenu à l’EM Lyon. J’ai toujours aimé la liberté, le challenge…

J’ai travaillé quelques années dans le secteur de la formation avant de me former à la création de bijoux. Je pensais alors me lancer dans ce domaine. Finalement, je me suis rendue compte que l’offre de formations courtes était assez limitée à Lyon pour les personnes qui souhaitaient développer leurs compétences dans le domaine créatif.

C’est ainsi qu’est née l’idée d’ouvrir Pause création un centre dédié d’abord aux ateliers créatifs puis à la formation professionnelle à la couture, et enfin à l’accompagnement des entrepreneuses. Finalement, ma mission en tant qu’entrepreneuse, c’est d’apporter de l’écoute et des savoir-faire à mes clientes.

Ce qui me plaît aujourd’hui dans ma vie d’entrepreneuse, c’est l’indépendance, les défis et les rencontres. Les difficultés, elles, se trouvent surtout dans le maintien d’un équilibre entre ma vie personnelle et professionnelle, trouver de nouveaux clients, et la nécessité d’être sur tous les fronts en même temps.

Si c’était à refaire, je le referai bien évidemment, mais un peu différemment: je m’associerais dès le départ avec une autre personne, je sous-estimerais moins la communication au démarrage, et je prendrais le temps de me constituer un réseau avant l’ouverture.

Le principal conseil que je peux aujourd’hui donner à toutes celles qui se lancent dans l’entrepreneuriat, c’est de prendre le temps de bien se connaître: “ton business est le reflet de ce que tu es et de tes motivations!”. Je les encourage aussi à ne pas baisser les bras devant les obstacles, à persévérer et à continuer à croire en elles!

________________________________________________________________________________________________

Envie d’en savoir plus sur le programme Dessine ta boîte qui déboîte? Alors regarde cette vidéo:

Dessine ta boite qui déboite – Post création

Avis aux créatrices en activité 😉

Publiée par Pause Creation sur Jeudi 4 avril 2019

Parution: entreprendre à plusieurs, les bonnes questions à se poser

Monter un business à plusieurs sans se fâcher, c’est le thème du du dossier Entreprendre du magazine Management daté du mois d’avril 2019. J’y témoigne aux côtés de nombreux entrepreneurs et spécialistes de l’accompagnement à l’entrepreneuriat. Un dossier à ne pas manquer si vous envisager de vous associer pour créer ou développer votre entreprise!

Bienvenue sur le nouveau site de l’entrepreneuriat féminin

Voici plusieurs mois qu’il était en gestation. Je suis heureuse de pouvoir enfin vous annoncer la mise en ligne de mon nouveau site, Sandrine Franchet – Entrepreneuriat féminin, grâce à l’accompagnement précieux et expert de Laura Peterman, directrice artistique et brand stylist de choc.

h

Nouveau nom, nouveau positionnement (l’accompagnement des entrepreneuses dans leurs stratégies de marque), nouvelle identité visuelle… et maintenant nouveau site et nouveau blog! Voilà, la mue de mon activité est sur le point de s’achever.

Il ne manque plus que vous: les entrepreneuses et les lectrices! Serez-vous présentes au rendez-vous?

Je me sens plus que jamais alignée entre ce que je souhaite pour moi (m’autoriser à être pleinement et à exprimer ce que j’aime: accompagner les femmes qui osent et qui s’épanouissent dans l’entrepreneuriat) et ce que je souhaite pour mes clientes (déployer une marque qui reflète leurs valeurs profondes).

Me voici donc très fière de vous présenter ce nouvel écrin pour mes mots (car j’ai aussi l’envie de redonner plus de place, dans mon activité, à mon goût pour l’écriture).

Vous y trouverez des informations sur les différentes manières dont j’accompagne les entrepreneuses, soit en face-à-face, soit en groupe, soit à distance (voir l’onglet Prestations), mais aussi sur les valeurs et les ambitions qui m’animent (voir l’onglet Manifeste).

Et surtout, au travers de ce blog consacré à l’entrepreneuriat féminin, je partagerais avec vous régulièrement des #Conseils pour développer votre activité et des portraits/témoignages d’ #Entrepreneuses pour vous inspirer!

La rubrique #Inspirations positives me permettra également de mettre en lumière des projets et initiatives bonnes pour la planète et pour nos communautés, tandis que dans l’onglet #Coopérations vous trouverez des articles sur les partenariats que je noue avec d’autres intervenants autour de l’entrepreneuriat, pour mieux vous accompagner.

Je vous souhaite une très bonne visite: n’hésitez pas à commenter pour me donner vos impressions!

challenge monbusiness2019

#Conseils – Rejoignez le challenge #Monbusiness2019 des Entrepreneuses créatives sur Instagram

Nous remettons ça! En janvier dernier, vous aviez adoré le challenge Instagram #Monbusiness2018 et aviez été plus de 150 entrepreneuses à participer à cet auto-coaching d’un mois. Cette année encore, prenez le temps de faire le point avec nous sur votre business et de préparer au mieux vos objectifs pour l’année 2019.

31 jours pour explorer 31 thématiques en lien avec votre entreprise et votre marque. C’est ce que nous proposons avec ce challenge Instagram qui dure tout le mois de janvier.

Challenge #monbusiness2019

L’objectif: que vous trouviez chaque jour (ou chaque semaine: même si vous ne suivez pas le rythme quotidien, si vous ne répondez qu’aux thématiques qui vous inspirent, ou si vous mettez plus de temps que prévu pour compléter le challenge, aucun souci!) un temps pour vous poser les bonnes questions sur votre business.

Et aussi que vous alliez à la découverte d’autres entrepreneuses qui partagent elles aussi leurs expériences, leurs objectifs et leurs coups de coeur. Le mieux est de s’abonner au hashtag #monbusiness2019 pour voir leurs publications s’afficher dans votre fil d’actualité.

Alors, tentée de rejoindre la communauté? Pour découvrir toutes les infos pratiques sur l’opération, rendez-vous d’abord sur le blog des Entrepreneuses créatives: vous y trouverez notamment les 31 thématiques que nous vous proposons, ainsi que le visuel du challenge que vous pourrez télécharger et partager.

Ensuite, c’est sur Instagram que ça se passe: n’hésitez pas à nous suivre sur nos différents comptes (@entrepreneuses_creatives, @sandrine.franchet et @sophiecharlottechapman)


#Conseils – Faire le bilan de son business et fixer ses objectifs pour 2019

L’arrivée de la nouvelle année est le moment idéal pour faire un peu d’introspection. Pour prendre le temps de se pencher sur ce qui a bien ou un peu moins bien marché pour son business. Vérifier si on a suivi le cap que l’on s’était fixé pour l’année écoulée. Et définir de nouveaux objectifs à atteindre pour les mois à venir.

Si vous suivez ce blog depuis plusieurs années, vous savez que je partage avec vous régulièrement ces points d’étapes. L’année dernière au même moment, je vous avais proposé deux articles: le premier sur “Faire son bilan de fin d’année“, et le deuxième sur “Fixer son cap et ses objectifs“. Je vous laisse les relire si vous le souhaitez: vous y trouverez des conseils pour organiser efficacement ce temps précieux pour le développement de votre marque.

Faire son bilan et fixer ses objectifs 2019

Suivre régulièrement la progression et les accomplissements de l’année

En ce qui me concerne, j’ai tout simplement un document sur mon drive qui s’intitule “Suivi des objectifs”, dans lequel je note, année après année, les objectifs annuels que je me fixe. Je m’y réfère régulièrement (tous les deux-trois mois environ) pour, d’une part, me les remettre en tête (on a vite fait de les oublier sous la pression du quotidien!) et d’autre part, pour mesurer les progrès faits.

Je note également sur ce document les “dates-clés” de mon année: mois par mois, les grandes étapes, les bons moments, les succès …. Cela me permet d’avoir une vision synthétique des accomplissements et des bonheurs de l’année. Par exemple:

  • janvier: challenge instagram #monbusiness2018
  • février: déménagement!
  • mars: installation nouvel appartement, nouvelle formule du Meet-up des créatrices lyonnaises
  • avril: début du partenariat avec Pause création sur la formation Dessine ta boîte
  • etc.

Parmi mes motifs de satisfaction en 2018, j’ai notamment relevé:

  • la parution du guide Organiser des ateliers créatifs et de la 3ème édition de Vendre et mettre en avant ses créations
  • la participation à 2 retraites créatives
  • le lancement de la formation Dessine ta boîte avec Pause création
  • le lancement des Pauses entrepreneuses
  • ou encore l’intégration de la coopérative d’activités Graines de SOL.

En 2018, je m’étais fixée comme intention le mot “Coopération“: il s’agissait d’aller vers plus de collectif et de collaborations dans ma manière d’exercer mon activité. Il m’a guidée tout au long de l’année, que ce soit pour mon changement de statut juridique et les nombreux partenariats que j’ai entamés. Et ce n’est pas terminé: en 2019, de nouvelles collaborations sont en projet!

Se fixer des objectifs et une intention pour la nouvelle année

Une fois l’étape du bilan réalisée, il est temps de se fixer de nouveaux objectifs.

Pour ma part, le principal objectif de ce début d’année, que vous pourrez bientôt découvrir, est ma nouvelle identité de marque: exit Cousette communication, désormais j’exercerai exclusivement sous mon nom, que j’ai décidé d’assumer avec fierté et engagement. Le changement est déjà visible sur les réseaux sociaux (Facebook et Instagram) et se complètera bientôt avec mon nouveau site et ma nouvelle identité visuelle. J’ai hâte de vous montrer tout ça!

Elle accompagne aussi un repositionnement de mon activité autour de l’accompagnement à l’entrepreneuriat féminin, avec une spécialité autour des stratégies de marque et stratégies de communication. Mon deuxième objectif prioritaire est donc de réussir cette nouvelle orientation de mon business, et de me permettre ainsi de développer mon activité de consulting pour pouvoir un peu réduire mon activité de formatrice auprès d’étudiants (qui est très intéressante mais aussi très chronophage!).

Par ailleurs, depuis 2015 j’ai pris l’habitude de placer mon année sous le signe d’une intention, un mot-clé qui résume ce vers quoi je souhaite me diriger pour les mois à venir. Après “légèreté”, “ralentir”, “sérénité” et donc “coopération”, mon intention pour 2019 est “Nature sauvage“.

Une expression un peu plus énigmatique que les précédentes: elle est la traduction du terme américain “Wilderness“, qui désigne la nature dans ce qu’elle a de non domestiqué, d’indomptée. Et bien évidemment, ici le mot “nature” est à double sens, il désigne tant celle qui nous environne (et devrait être bien plus protégée qu’elle n’est actuellement) que notre propre nature intérieure.

Cette intention est donc pour moi une invitation à célébrer son “moi” véritable et authentique, à partir à sa (re)découverte derrière les couches d’éducation, de conventions sociales, de bonnes manières, de croyances qui trop souvent l’étouffent et le déforment, à s’appuyer sur son identité, son caractère, son essence pour rayonner et se développer. Cette intention est donc une promesse de puissance et d’amour de soi. Tout un programme non?

Et vous, avez-vous pris le temps (ou prévu de le faire) pour réfléchir à votre business et préparer 2019? Si oui, n’hésitez pas à partager en commentaire votre expérience. Et sinon, j’ai quand même une bonne nouvelle pour vous y aider: en janvier, nous renouvelons l’expérience du challenge instagram #monbusiness2019. Stay tuned pour plus d’infos 🙂