Stratégie de contenus : le choix de la consistance

Stratégie de contenus : faire le choix de la consistance

Publier un contenu (de qualité) chaque jour. C’est le défi que je me suis lancé, ce dernier mois, sur Instagram. Aujourd’hui, je tire le bilan de cette expérience. Principale leçon : une stratégie éditoriale bien cadrée, c’est essentiel pour garder sa motivation intacte.

Définir une stratégie de contenus efficace et soutenable, c’est l’étape finale du processus de communication de marque que je mets en place avec mes clientes.

Pour rappel, les étapes précédentes sont :

  • la définition d’un positionnement authentique et unique.
  • Puis la formulation d’un message de marque clair, cohérent et compréhensible par leur audience.

Ces 2 mots (efficace et soutenable) sont essentiels. Car si mes clientes sont ok pour choisir le content marketing (si tu hésites encore ou que ce terme ne t’est pas familier, va lire l’article !), elles sont souvent effrayées par la production de contenus.

“Je ne veux pas, et ne peux pas, y passer trop de temps !”. “Mes profs m’ont toujours dit que je n’étais pas douée pour l’écriture”. “Parler de moi, je n’aime pas ça !”. “Je ne sais pas sur quoi prendre la parole…”. “Quelle est ma légitimité pour parler de ce sujet, je ne suis pas assez experte ?”. Ou encore : “Qui va s’intéresser à ce que je raconte ?”.

Ces freins et ces craintes sont parfaitement légitimes. Car créer du contenu intéressant, informatif, qui fidélise, qui convainc, voire qui vend “tout seul”, cela demande de l’énergie et du temps.

Et il est aisé de procrastiner. De se convaincre que ce n’est pas si important. Et de préférer se concentrer sur la création de nouvelles offres ou sur la production, pour les clients actuels ou à venir.

Résultat : tu te retrouves avec un blog vide ou presque. Un liste d’abonnés à une newsletter que tu n’envoies jamais. Des profils de réseaux sociaux où tu te contentes de publier de temps en temps une photo de tes vacances ou d’un événement. Ou encore un site dont les textes ne correspondent plus à ce que tu proposes.

Reprendre la main sur sa stratégie de contenus

Tu te reconnais un peu, ou carrément dans ces lignes ? Il est dans doute le moment de reprendre la main sur ta stratégie éditoriale.

Car il faut être honnête : communiquer largement sur ta marque, ce que tu proposes, et sur qui tu es, est vital pour le développement de ton activité. Et d’ailleurs, faire savoir que tu existes est ton premier “devoir” d’entrepreneuse. Car c’est ainsi que tu commences à répondre aux besoins de tes clients.

Et rappelle-toi qu’en matière de vente, il existe la notion d’entonnoir de conversion.

C’est à dire qu’une partie seulement des personnes qui arrivent en contact avec ta marque va chercher à en savoir plus. Par exemple en jetant un œil à ton profil, à ton site ou en lisant un article de blog. Parmi celles-ci, une partie encore plus faible va décider de s’abonner à ton compte ou à ta newsletter. Et enfin une minorité va passer à l’achat.

En matière de e-commerce, le taux de conversion moyen se situe entre 1 et 2%. Tu vas donc devoir être largement visible et convaincante pour faire des ventes.

Bonne nouvelle : tu as à ta disposition une palette complète de plateformes et d’outils digitaux pour te faire connaître.

Mais (car il y a un mais), le secret, pour séduire les algorithmes et les abonnés, c’est de se montrer consistant dans sa communication. C’est à dire publier des contenus réguliers, solides et cohérents. Donc avoir de la discipline !

Un défi collectif pour publier chaque jour

Pas question d’attendre d’avoir à la fois l’inspiration, le temps et l’énergie pour créer ses contenus. La solution : se créer un cadre pour s’obliger à écrire et publier.

Premier élément de ce cadre : définir une stratégie de contenus (aussi appelée stratégie éditoriale). C’est à dire, concrètement, rédiger un document dans lequel tu précises :

  • tes objectifs de communication
  • tes cibles
  • les messages, c’est à dire les sujets sur lesquels tu veux prendre la parole
  • les canaux par lesquels tu vas les diffuser
  • les formats que tu vas utiliser
  • et enfin le rythme auquel tu vas publier

Si tu as besoin d’aide pour (re)définir ta stratégie de contenus, note que je propose le 24 mars, à l’heure du déjeuner, une Pause visio pour t’y aider !

Stratégie de contenus : publier régulièrement
Stratégie de contenus : publier régulièrement

Une autre manière de s’astreindre à une discipline, c’est de ce donner un objectif strict en matière de rythme de publication.

C’est le choix que j’ai fait, ces derniers jours, en participant au Défi briques sur mon compte IG (je t’en ai parlé dans mon dernier article consacré aux formats écrits sur Instagram).

Objectif du défi : publier une fois par jour pendant un mois, sur la plateforme et sous le format de son choix.

Ecrire tous les jours, cela peut sembler énorme (je confirme, cela demande une belle organisation), mais c’est payant.

D’ailleurs, c’est ce que fait le “gourou marketing” Seth Godin depuis 25 ans, comme il l’explique dans cette vidéo. Avec le succès que l’on sait.

Mais même si on choisit de le faire, comme moi, uniquement sur un mois, les retombées sont très positives.

Dans ce post Instagram, je fais le bilan de l’expérience du Défi briques. (Pssst : tu pourras retrouver toutes mes publications du mois dans la story épinglée #defibriques)

Pourquoi avoir une stratégie de contenus consistante

Voici les leçons que j’en retire :

  • Pendant un mois, j’ai alterné les publications que j’avais planifiées à l’avance et celles que j’ai improvisées le matin même : je me suis rendue compte que c’est le cadre qui me convient. Suffisamment organisé pour que je ne perde pas de temps et suffisamment libre pour que je puisse m’amuser.
  • J’ai publié de manière beaucoup plus régulière et approfondie sur une thématique phare pour moi, celle de la stratégie éditoriale. Et j’ai confirmé que cette thématique répondait à un besoin de mon audience (elle s’est montrée intéressée et désireuse de progresser dans ce domaine).
  • J’ai expérimenté différents formats de contenus (des stories simples, des stories interactives, des carrousels…) et j’ai pu repéré ceux qui attiraient le plus l’attention et me donnait plus de visibilité. J’ai notamment confirmé qu’il était pertinent d’avoir des contenus écrits, mêmes longs, en story.
  • D’une manière générale, j’ai gagné en visibilité (mes posts pendant ce mois ont été bien plus vus), mais aussi en échanges avec ma communauté (plus de commentaires, plus de messages privés) et en abonnés.

Bref, pour moi l’expérience valide complètement l’intérêt de s’efforcer de publier, si ce n’est tous les jours, au moins très régulièrement pour développer et fidéliser son audience. Je t’encourage donc à tester, soit comme ici dans le cadre d’un challenge (que tu rejoins ou que tu organises !), soit en te fixant seule cet objectif.

Et plus globalement, je t’invite à réfléchir de manière organisée et précise aux contenus que tu publies. Pourquoi pas en rejoignant la prochaine Pause entrepreneuses (en visio), consacrée à cette thématique ?

Pause entrepreneuses : Construis ta stratégie de contenus
Pause entrepreneuses : Construis ta stratégie de contenus

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.