Fais des mots les alliés de ton entreprise

Comment faire des mots les alliés de ton business

L’écriture est aujourd’hui une compétence clé pour le développement de ton entreprise. Découvre dans cet article comment faire des mots les alliés de ton business. (Et pour t’aider à t’y mettre, découvre le challenge #EcrirePourEntreprendre !)

Pssst : si tu es pressée, scrolle tout de suite jusqu’à la fin de l’article. Tu découvriras le challenge #EcrirePourEntreprendre que je te propose au mois de novembre !

Savoir choisir les bons mots pour parler de toi et de ton projet.

Utiliser le journaling pour garder les idées claires sur ton organisation et ta stratégie.

Rédiger des posts qui interpellent et déclenchent l’engagement de tes followers.

C’est tout cela, mettre l’écriture au service de ton business !

Peut-être que ce mot, “écrire”, te fait peur ou te donne des boutons. Peut-être qu’il te rappelle les rédactions ou les dissertations de l’école ou de la fac. Ou peut-être au contraire qu’il évoque une activité plaisante, comme écrire des cartes postales, ou quelques lignes dans ton journal.

Ce dont je veux te parler aujourd’hui, c’est de l’importance de l’écriture dans le cadre de ton entreprise. Et de la manière dont les mots peuvent devenir de fidèles alliés pour son développement.

Alors oui : la vidéo, courte et fun de préférence, cartonne sur les réseaux sociaux. Les algorithmes les mettent en avant. Les utilisateurs les enchaînent pendant des heures. Et les créateurs de contenus les adorent : elles sont faciles à réaliser et apportent de la visibilité. Bref, elles ont tout pour elles ! Mais, à première vue seulement…

En discutant autour de moi, je me suis aperçue que je n’étais pas la seule à rester sur ma faim avec ces contenus. Les vidéos courtes, c’est rigolo et ça fait passer le temps. Mais ça se consomme et ça s’oublie vite !

Créer du contenu pour créer du contenu, surfer sur le dernier “trend”, montrer qu’on existe, faire une petite chorégraphie sur une musique sympa…, on est nombreuses à l’avoir fait. Mais, au fond de nous, on sait bien que ce n’est pas le plus efficace.

Les contenus écrits, pour communiquer moins mais mieux

Alors si on essayait ensemble de communiquer moins, mais mieux ?

En redonnant la priorité aux contenus écrits, aux contenus longs et vraiment utiles, au slow content plutôt qu’au snack content. Bref, à la qualité avant la quantité ?

Dans cette recherche de qualité, l’écriture tient une place de choix.

Car c’est grâce à elle que l’on peut vraiment creuser un sujet et le communiquer dans toutes ses nuances à son audience. Apporter une réelle valeur ajoutée, sous forme de connaissance ou d’émotion, de connexion.

Et ce, quelque soit la forme donnée ensuite au message : un post avec une légende bien travaillée sur Instagram, un article sur Linkedin, un post de blog, une newsletter, un ebook ou même un podcast ou une vidéo sur Youtube. Ou même, pourquoi pas, un livre ?

Il existe d’innombrables manières de faire des mots les alliés de ton business. Que ce soit en écrivant pour toi, pour ton entreprise ou pour ton audience.

Fais de l'écriture l'alliée de ton business

Écrire pour soi : clarifier et approfondir sa pensée

Avant d’écrire pour une audience, c’est un très bon exercice d’écrire d’abord pour soi-même. D’ailleurs, je vais te confier une découverte récente.

Dans le cadre de mes recherches pour mon nouveau guide sur l’entrepreneuriat, j’ai rencontré un certain nombre d’entrepreneuses qui pratiquent l’écriture à titre professionnel. Que ce soit dans le cadre de la rédaction d’un livre, d’un blog, d’un média ou d’une activité de rédactrice web. Eh bien, elles ont toutes, et souvent depuis de nombreuses années, une activité quotidienne d’écriture pour elles-mêmes.

Qu’il s’agisse d’écrire ses fameuses “pages du matin” (recommandées par Julia Cameron, l’auteure du célèbre Libérez votre créativité), d’écrire de la poésie, de tenir un bullet journal ou un carnet de gratitude…

Pour ma part, je me suis récemment mise à l’outil d’organisation Notion. J’ai créé un document sur mesure, une sorte de planning hebdomadaire, dans lequel je mélange ma to do list avec mon “business journal”.

Chaque matin, je commence donc ma journée en fixant mes 3 priorités du jour. Puis je liste les rendez-vous et tâches diverses prévues. Et enfin je rédige quelques lignes.

J’écris sur la journée à venir, sur le bilan de la journée de la veille, sur les émotions que je ressens ou les réflexions qui me travaillent. Cette routine quotidienne, avant de me plonger dans le rythme de la journée, me fait beaucoup de bien.

Ecrire pour soi, ça permet de “décharger” ses émotions, sur le papier ou le clavier et d’alléger son esprit. Mais aussi de clarifier son cheminement de pensée pour mieux se comprendre. De garder une trace des moments vécus ou encore de prendre plaisir de faire chanter les mots de manière créative.

C’est aussi s’obliger à prendre du temps et de l’espace de créer ce fameux “lieu à soi” théorisé par Virginia Woolf.

Écrire pour son entreprise : documenter ses projets et ses avancées

Faire des mots les alliés de ton business, cela passe aussi par des écrits moins intimes, mais tout aussi importants. Il s’agit ici de prendre sa plume ou son clavier pout rédiger des documents internes à l’entreprise, destinés à en faciliter la gestion et à en conserver la mémoire.

Il s’agit par exemple des notes prises au fil d’une lecture, d’un webinaire ou d’une formation. Ou d’un descriptif de process, d’un document préparatoire pour un nouveau projet, de la fiche technique d’un nouveau produit. Il s’agit encore de la liste des objectifs de l’année, du bilan mensuel ou annuel du développement de l’entreprise, du plan de communication etc.

Même si tu es seule à la barre de ton business, prends le temps de mettre au clair, de manière structurée, toutes ces informations. Les écrire les ancre dans le réel et leur donne une existence tangible.

Passer des mots qui tournent dans ta tête aux mots couchés sur le papier ou sur l’écran, permet de prendre du recul, de clarifier les choses et donc de prendre des décisions éclairées. Ecrire, c’est aussi garder une trace fiable et facilement accessible de tes projets et réalisations passés. Et, si besoin, être en mesure de mieux communiquer avec tes éventuels partenaires.

Lorsque nous animons notre formation phare Organiser des ateliers créatifs, avec Sophie-Charlotte, le premier retour que nous font les participantes est, en substance : “merci de m’avoir obligée à mettre mes pensées par écrit”. La rédaction d’un document est souvent la première étape du passage d’une simple idée à un véritable projet.

D’ailleurs, c’est aussi pour cela que mes accompagnements en stratégie de marque comportent une bonne part d’exercices et d’échanges écrits.

Outre les divers documents dédiés à tes projets, tenir un “business journal” est une bonne manière de garder une trace de tes réalisations et avancées. Et de pouvoir célébrer tout ce que tu as accompli !

Tenir un business journal pour y voir plus clair dans son business

Remettre de l’écrit dans sa communication

Enfin, mettre les mots au service de ton business, cela passe bien sûr par la création de contenus écrits pour ta communication.

Les contenus visuels sont incomparables pour sortir du lot et attirer en quelques dixièmes de secondes l’attention de ton visiteur. Les formats audio sont immersifs et permettent de créer de l’émotion.

Les contenus écrits, eux, sont idéaux pour la clarté, la structure et la profondeur qu’ils permettent. Il est aussi facile de les “scanner” rapidement, pour aller tout de suite à la partie qui nous intéresse.

Et n’oublions pas : les mots via les mots-clés, les balise “méta” ou encore les hashtag sont au cœur du mécanisme de référencement. Pour pouvoir analyser et classer tes contenus, les algorithmes des moteurs de recherche et des réseaux sociaux se fondent sur le vocabulaire que tu emploies.

En matière de communication externe, savoir choisir et articuler les bons mots est une compétence fondamentale.

Tes contenus écrits remplissent 3 objectifs :

  • Informer tes clients et ton audience sur ton offre, tes actualités etc. Il s’agit par exemple de ta page A propos ou des contenus pour annoncer un événement auquel tu participes.
  • Vendre tes produits ou services. Ce sont tes pages produits, tes pages de ventes, tes formats publicitaires, ta plaquette commerciale…
  • Créer du lien avec ta communauté. Il s’agit alors plutôt de contenus axés sur le storytelling, le partage de tes convictions, la création d’émotion ou encore le divertissement.

Un challenge pour mettre l’écrit au service de ton entreprise

Si tu es arrivée à ce stade de l’article, bravo et surtout merci pour ta lecture !

J’espère t’avoir à peu près convaincue que prendre le temps d’écrire, pour toi, pour ton business et pour ton audience, était plutôt une bonne idée.

D’ailleurs, peut-être que tu le fais déjà.

Si ce n’est pas le cas, et si tu as envie de développer ta pratique de l’écriture professionnelle, j’ai une proposition à te faire ! Rejoins le challenge #EcrirePourEntreprendre que j’animerai pendant tout le mois de novembre.

Je publierai bientôt un article pour t’en dire un peu plus sur cette opération. Mais sans tout dévoiler, car j’ai envie de garder une part de mystère et de surprise autour de cet atelier d’écriture online et gratuit.

D’ailleurs, les consignes seront exclusivement envoyées par mail et non sur les réseaux sociaux. Donc, si cela t’intrigue, tu peux déjà t’inscrire* en me laissant ton adresse mail.

(* bien entendu, si tu changes d’avis, tu pourras te désinscrire à tout moment !)

Challenge #EcrirePourEntreprendre

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *