Écrire pour son entreprise

Mettre l’écriture au cœur de son entreprise

Écrire pour son entreprise, c’est trouver les mots justes, organiser et transmettre ses idées, séduire avec des phrases soigneusement ciselées… Pas besoin d’être écrivaine pour vouloir mettre ta plume, ou plutôt ton clavier, au service du développement de ton activité. Tu vas voir, ça vaut la peine de surmonter ton angoisse de la page blanche !

A l’origine de cet article sur l’écriture au service de l’entreprise, il y a une interview. Celle d’Alexandre Dana, fondateur de LiveMentor (formations en ligne pour entrepreneurs). “L’écriture est la compétence la plus essentielle pour monter une entreprise”, ne craint-il pas d’affirmer. C’est au travers de ses écrits que j’ai d’ailleurs plaisir à suivre l’actualité d’Alexandre. Via sa newsletter, que je trouve souvent pertinente et approfondie, ainsi que via son livre, la Méthode LiveMentor.

En lisant cette interview, cela m’a frappé ! Je n’avais jamais vraiment réalisé à quelle point l’écriture était au cœur de ma vie d’entrepreneuse. Et de ma vie tout court, d’ailleurs, car j’ai commencé à écrire au moment de l’école primaire et je n’ai jamais cessé depuis.

En réfléchissant au contenu de cet article, m’est revenue l’image, et même la sensation sous mes doigts, du tout premier journal intime reçu à Noël. La couverture, brillante, était bleu marine, ornée d’un Pierrot allongé sur un croissant de lune. Et il fermait bien sûr à l’aide d’un tout petit cadenas…

Ecrire : le fil rouge de ma vie d’entrepreneuse

Mais revenons à ma vie professionnelle. J’ai commencé ma carrière comme journaliste. De presse écrite bien sûr. Pendant dix ans, je suis partie à la rencontre de centaines de personnes pour recueillir leur histoire ou leur analyse. Je les ai soigneusement retranscrits et synthétisés. Devenue créatrice textile, un blog, les réseaux sociaux et une newsletter, ont naturellement été mes nouveaux terrains d’écriture. De même que mes accessoires textiles, ornés de mots imprimés au pochoir ou au tampon.

C’est aussi grâce à mes écrits que certaines entrepreneuses ont commencé à me solliciter pour que je les aide dans leur communication. Ce qui m’a amenée à développer mon activité d’accompagnement à la stratégie de marque. Et en parallèle à créer les Entrepreneuses créatives, avec Sophie-Charlotte Chapman. Avec laquelle, d’ailleurs, j’ai également écrit plusieurs guides pratiques pour entrepreneuses.

L’écrit ne m’est pas seulement utile pour faire connaître mon activité et partager mon expertise. Il tient également une grande place dans les formations et accompagnements que je propose. Si vous avez l’occasion de travailler avec moi, vous découvrirez que je vous fais très régulièrement remplir des questionnaires et rédiger des documents. C’est évidemment encore plus vrai dans mon accompagnement 100% écrit !

Écrire pour son entreprise : pourquoi et comment ?

Écrire est donc au cœur de mon activité. Mais j’ai la faiblesse de croire que l’écriture peut être utile à toute entrepreneuse ! Le visuel (photos, graphismes et bien sûr vidéos) est un incontournable, notamment sur les réseaux sociaux. Mais très souvent il ne suffit pas.

Le visuel est indispensable, car il sait attirer l’attention, être agréable à l’œil et transmettre une information bien plus rapidement qu’un mot ou une phrase (ce n’est pas un hasard si on utilise des pictogrammes, notamment sur nos panneaux routiers !). En revanche, il est beaucoup moins pertinent quand il s’agit de délivrer un contenu long, complexe et durable.

D’ailleurs, ce n’est pas tout à fait un hasard si le format newsletter fait un retour en force ces dernier temps. Faire le choix de l’écriture pour son business, c’est d’abord prendre le temps de structurer sa pensée et de transmettre ses idées de manière approfondie et développée. Et donc acquérir un positionnement d’expert auprès de sa communauté

C’est aussi résister, d’une certaine manière, à la course sans fin à la productivité qu’imposent les algorithmes des réseaux sociaux. Je t’invite aussi à lire cette réflexion de Lyvia Cairo, qui a récemment annoncé qu’elle quittait Instagram et Facebook pour se recentrer sur sa newsletter.

Je sais toutefois par mes clientes (mais aussi par les étudiants auxquels j’enseigne notamment la rédaction web) qu’écrire est plus souvent vu comme une corvée plutôt qu’un plaisir.

Jusqu’à présent, sur ce blog, j’ai abordé la question des contenus écrits essentiellement sous l’angle du content marketing, ainsi que de la stratégie éditoriale et de la ligne éditoriale. Je n’ai encore jamais partagé de conseils sur la rédaction proprement dite, alors que c’est un sujet que j’enseigne très souvent aux étudiants.

Si cette thématique t’intéresse, dis-le moi en commentaire. Et si tu as envie de travailler tes compétences rédactionnelles en étant accompagnée, n’hésite pas à me contacter pour qu’on en discute !


Rejoins le Club des entrepreneuses inspirées : newsletter et ressources gratuites
Rejoins le Club des entrepreneuses inspirées : newsletter et ressources gratuites

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *