#Conseils – Deux jours pour se ressourcer en toute créativité

Cet été, j’ai participé à une retraite créative de 2 jours animée par Christine Géhin, coach en développement personnel. Intitulée “Revenir à l’essentiel, revenir à soi”, elle réunissait un petit groupe de participantes bien décidées à débrancher du quotidien et à se ressourcer au travers d’activités créatives et de pleine conscience. Retour sur cette parenthèse enchantée en plein coeur de l’Ardèche.

Début de la retraite: dimanche en fin d’après-midi. Arrivées un peu plus tôt au gîte, situé aux alentours du village des Vans, dans le sud de l’Ardèche, les participantes découvrent les lieux, s’installent, font connaissance ou partent se baigner un peu plus bas dans la rivière. A 17h, nous nous réunissons à l’ombre, dans le jardin, avec le joli carnet que Christine nous a demandé d’apporter.

Premier “exercice”: choisir parmi des visuels proposés par Christine une photo qui nous “représente” ou reflète notre état d’esprit du moment, puis expliquer notre choix. Pour ma part, j’opte pour la photo d’une randonneuse, sac au dos, seule au départ d’une balade. Car cette retraite est la première étape d’une semaine de vacances que j’ai décidée de passer “seule” (sans enfants/amoureux/amis/famille). Je veux prendre le temps d’être “avec moi” et ce stage baptisé “Revenir à soi” me paraissait correspondre parfaitement à ma démarche.

Ensuite, Christine sort sa trousse magique, remplie de feutres de couleurs, de masking-tapes et autres fournitures créatives. Nous allons l’utiliser à de nombreuses reprises pendant ces deux jours, pour dessiner, colorier, coller…, tout en menant une démarche d’introspection sur les thématiques proposées (notre intention pour cette retraite, les rêves que nous avons en tête, notre carte du bonheur, nos réussites etc.)

Renouer avec son cerveau droit et avec sa spontanéité

L’objectif de ces sessions est de nous faire utiliser notre cerveau droit (celui qui guide notre intuition, notre créativité, nos sens, qui se nourrit d’images et vit dans le présent…) plutôt que le cerveau gauche (celui de la réflexion et de la logique, que nous utilisons trop souvent), afin de nous aider à nous reconnecter avec notre expression naturelle, notre vitalité profonde.

Marcher en silence jusqu’au ruisseau…

Elles sont entrecoupées de diverses séances de relaxation et de pleine conscience (marches silencieuses, méditations, observation de la nature pour aiguiser nos sens) mais aussi de nombreux et joyeux moments de détente, notamment autour des (excellents!) repas pris en commun.

Ces deux jours bien remplis passent finalement très vite. Ils ont permis à chacune d’entre nous d’avancer sur le chemin de la connaissance de soi et de repartir avec un peu plus de clarté sur ses envies, ses objectifs ou encore ses sources de bien-être.

Des bénéfices dans ma vie personnelle et professionnelle

Pour ma part, j’en retire de nombreux bénéfices: une vraie déconnexion d’abord (je n’ai quasiment pas touché à mon téléphone, que je laissait dans ma chambre la plupart du temps) mais aussi l’envie de remettre plus d’activités créatives dans ma vie. Depuis que j’ai fermé ma marque Cousette entre copines, en effet, je ne prends plus assez l’occasion de coudre, broder, dessiner etc. Pour l’instant, l’outil que j’ai envie de travailler et développer est mon appareil photo, mais j’ai également des projets d’écriture…

J’ai également pris la décision d’intégrer un nouveau rituel quotidien pour un réveil serein: une série de quelques salutations au soleil dès le lever!

Enfin, à la suite du stage, je me suis appuyée sur tout ce qui avait émergé pendant ces deux jours pour repréciser mon projet pour Cousette communication. En effet, j’intègre une coopérative d’activité début septembre, et cette nouvelle étape va être pour moi l’occasion d’affiner encore davantage mon offre et mon engagement en faveur de l’entrepreneuriat positif et féminin. Je vous en dirai plus sur ce sujet bientôt 😉 .

PS: si vous êtes tentée vous aussi par l’expérience, Christine organise un nouveau stage les 17 & 18 novembre dans les environs de Lyon.


Une réflexion au sujet de « #Conseils – Deux jours pour se ressourcer en toute créativité »

  1. Ping : #DéveloppementPersonnel – Deux jours de créativité en Beaujolais (17 & 18 novembre 2018) |

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *