Organiser sa création de contenus en 4 étapes

Création de contenu : comment l’organiser en 4 étapes

Tu le sais : publier régulièrement et de manière cohérente, c’est LA condition pour réussir ta création de contenu ! Oui mais voilà : c’est aussi TA principale difficulté… Et si on y réfléchissait ensemble ?

Faire de la création de contenu, c’est bien. Être régulière et efficace, c’est mieux !

« En retard, en retard, j’ai rendez-vous quelque part, je n’ai pas le temps de dire au revoir ». Ça te rappelle quelque chose ?

C’est la chanson du lapin blanc dans Alice. Mais c’est peut-être aussi ce que tu vis au quotidien. Quand tu dois jongler entre toutes tes obligations d’entrepreneuse et celles de ta vie perso…

Résultat : tu publies dans l’urgence ou quand tu y penses. Tes contenus sont improvisés. Et tu n’en es pas satisfaite, que ce soit en termes de qualité ou de retombées.

Au fil du temps, tu t’accroches en te disant que ça finira bien par payer. Jusqu’au jour où tu finis par abandonner ton blog, ta newsletter ou même les réseaux sociaux.

Dommage ! Car il existe pourtant des solutions pour garder de la motivation et de la constance dans ta communication.

Info importante : si tu as l’impression de « pédaler dans la semoule », ou de manquer d’efficacité dans ta création de contenu, rejoins-nous mercredi 19 avril à midi pour l’Atelier entrepreneuses « S’organiser pour mieux publier » !

4 étapes pour organiser ta création de contenus
4 étapes pour organiser sa création de contenus – Photo by Georgia de Lotz on Unsplash

Je te propose d’explorer avec moi 4 grandes étapes pour structurer ta démarche de production de contenu, pour perdre moins de temps et obtenir de meilleurs résultats.

Mais avant cela, penses-tu être au clair avec ta stratégie de contenu (si tu n’es pas sûre de pouvoir répondre oui à cette question, va vite lire l’article !)

Étape 1 : Organise ta veille

Pas évident d’avoir toujours l’inspiration pour publier régulièrement ! Tu as l’impression de tourner en rond dans tes contenus, de répéter toujours la même chose, de manquer d’originalité ?

C’est sans doute que tu ne prends pas suffisamment le temps de t’informer en amont ! Et oui, de la même manière qu’il faut lire beaucoup quand on veut écrire, il faut consommer du contenu quand on veut en créer.

L’objectif n’est pas de copier ce qui se fait déjà, hein ! Mais de nourrir tes connaissances, ta culture, tes réflexions et ta créativité en gardant l’esprit ouvert.

Mettre en place une veille informationnelle est essentiel pour être à la pointe des évolutions de ton secteur d’activité, repérer ce qu’on appelle les « signaux faibles » qui se transformeront en tendances, connaître les acteurs installés ou émergents dans ton industrie.

Tout cela va te permettre de prendre du recul sur ta manière d’entreprendre, sur les comportements de tes clients, et d’avoir toujours de l’inspiration et de la valeur à apporter à ton audience.

Mais attention : mettre en place un système de remontée d’information (via des newsletters, des comptes d’experts etc) est la première étape. Quel système utilises-tu pour conserver puis exploiter dans ta création de contenu ces informations ?

Étape 2 : Adopte un calendrier éditorial

Puisque tu es un media (et oui, en choisissant d’avoir une stratégie de contenu, tu es de fait devenue un média), le calendrier éditorial représente un outil incontournable.

Il n’a pas besoin d’être très compliqué. Un simple tableau sous word ou sous excel peut tout à fait convenir.

Tu peux choisir d’avoir un seul tableau qui regroupe tous tes canaux ou un tableau par canal de communication. L’important est de trouver le système qui te paraît le plus simple et pratique pour toi.

Tant qu’il te permet d’avoir une vue globale des publications à créer et programmer dans les prochaines semaines.

En ce qui me concerne, je suis passée à Notion cet été : c’est donc avec ce logiciel que j’organise ma création de contenus.

Exemple de calendrier éditorial sous Notion

Reste à savoir comment en faire le meilleur usage ! Faut-il planifier et créer tous ses contenus un mois à l’avance, voire même plusieurs mois à l’avance ? Faut-il garder plus de souplesse ?

Là encore, je ne crois pas qu’il y ait une seule bonne réponse : à toi de tester différentes manière de faire et d’analyser ce qui te convient ou non.

Pour ma part, je n’aime pas planifier trop à l’avance. Mais avoir un planning éditorial me permet d’anticiper les dates importantes (par exemple la sortie de mon nouveau livre, le 21 avril prochain). Et donc de répartir en fonction les sujets que je veux aborder.

Par ailleurs, j’apprécie de pouvoir aussi publier de manière plus spontanée, donc je me garde des plages pour cela !

Étape 3 : Utilise des outils pour programmer tes publications

Une fois les différents contenus planifiés dans le temps, encore faut-il les créer. C’est à dire rédiger les textes et réaliser ou dénicher les visuels d’illustration. Puis les publier.

C’est évidemment l’étape qui prend le plus de temps.

Certaines actions sont difficilement automatisables (on n’a pas encore créé d’intelligence artificielle suffisamment efficace pour écrire à ta place).

Si tu utilises tes propres visuels, qu’il s’agisse de photos, d’illustrations ou d’infographies, il va falloir prévoir aussi intégrer ce temps de création.

Heureusement, il existe une multitude d’outils pour te faciliter la vie et te faire gagner du temps :

  • des banques d’images, gratuites ou payantes, telles que Unsplash ou Creative market
  • mais aussi des outils de création de visuels, comme Canva
  • ou encore des logiciels qui te permettent de lier tes publications (quand tu publies sur une plateforme, ton post est automatiquement partagé sur une autre…), comme IFTTT ou Zapier)

Difficile de citer tous les services existants, tant ils sont nombreux (Semrush en liste quelques uns ici).

Certains ont pour principale utilité de pouvoir programmer et publier automatiquement ses posts sur ses différents réseaux sociaux. Les plus anciens et connus sont Hootsuite et Buffer, mais on peut aussi citer AgoraPulse ou encore Later et Preview.

Pour ma part, je limite les automatisations mais j’utilise depuis peu Swello pour préparer mes posts Instagram et l’outil est très bien fait !

S'organiser pour mieux publier sur les réseaux sociaux
S’organiser pour mieux publier – Photo by Charles Lamb on Unsplash

Étape 4 : Hacks et conseils pour améliorer ta gestion du temps

Une fois ta veille et ton calendrier éditorial mis en place et tes outils sélectionnés, il reste toutefois un défi. Réserver dans ton agenda du temps pour produire tes contenus.

Planifier ta création de contenu, c’est le meilleur moyen de t’y tenir. Dans le cas contraire, tu renonceras la plupart du temps à poster. Ou alors, comme je l’expliquais au début, seulement à l’arrache : ce qui est en général une perte de temps.

Trouver du temps, c’est possible ! A condition d’adopter quelques bonnes pratiques d’organisation.

Les quelques conseils qui suivent sont issus d’un petit ouvrage très utile : La 25ème heure : comment travailler une heure de moins par jour.

  • Savoir dire non : refuser les réunions inutiles, les projets, les demandes de rendez-vous ou de partenariat qui ne sont pas une priorité
  • Savoir déléguer les tâches qui peuvent l’être
  • Inscrire dans sa to do list et planifier sur des plages horaires précises les tâches qui prennent plus de 2 minutes (réaliser immédiatement celles qui en prennent moins)
  • Définir chaque matin les 3 tâches prioritaires à réaliser et commencer par la plus difficile
  • Privilégier la communication asynchrone (c’est à dire celles qui ne nécessite pas d’être disponible en même temps que votre interlocuteur)
  • Utiliser des outils, des modèles de document, des process pour gagner du temps et éviter les tâches répétitives

Un accompagnement de groupe pour mieux organiser ta création de contenu

Où en es-tu par rapport à ces 4 étapes ? Quels sont les points sur lesquels tu dois progresser ?

Ne reste pas seule dans ta réflexion et ton passage à l’action : je t’attends ce mardi 19 avril en visio pour un atelier entrepreneuses sur le thème « S’organiser pour mieux publier ».

Un format court mais efficace pour faire un point d’étape et retrouver de la clarté dans ta stratégie et ton organisation.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.