Contenus longs versus snack content

Contenus longs : pourquoi faire des « reels » ne suffit pas

Contenus longs ou snack content : lequel choisir ? Les deux, mon capitaine ! La microvidéo au format vertical est idéale pour la visibilité sur les réseaux sociaux. Tandis que les contenus longs sont utiles pour approfondir le lien avec ton audience.

Tu l’as sûrement déjà lu ici et là : il FAUT faire des reels sur Instagram. Ou des shorts sur Youtube. Ou publier du contenu sur TikTok.

Bref, la micro-vidéo au format vertical, c’est le must si tu veux cartonner sur les réseaux sociaux !

Cela ne va sans doute pas t’étonner : je ne souscris pas vraiment à ce discours ^^.

D’abord, parce que je déteste les « il faut » en matière de communication.

Mon approche, tu le sais si tu me lis ou si tu as suivi un accompagnement, est même à l’opposé.

Pour moi, choisir son mix de communication (c’est à dire les différents moyens et canaux de com’), c’est forcément du cas par cas.

Mais aussi parce que, justement, une stratégie de communication s’appuie sur ce cocktail unique.

Il n’existe pas (malheureusement ?) de canal ou de format « magique » qui garantisse de cartonner en matière de communication.

Les différents canaux, formats, types d’actions sont complémentaires. Ils touchent des audiences qui n’ont pas exactement les mêmes besoins et n’en sont pas au même stade « relationnel » avec ta marque.

OK, mais alors quel rôle jouent les contenus longs ? Attends, on y vient !

Contenus courts ou snack content : booster ta visibilité sur les réseaux sociaux

Commençons par les contenus courts. Et plus précisément par ce format phare : la micro-vidéo au format vertical.

Quasiment tous les réseaux sociaux l’ont adopté. Et t’encouragent à l’utiliser.

Pour moi les avantages de ce format sont :

  • sa visibilité, car les algorithme ont tendance à favoriser ces « snack content » (= contenu court, vite consommé, vite oublié). Pour peu que tu réutilises un son ou une mise en scène tendance, tu peux voir tes stats exploser. Et si tu es mise en avant dans le feed « explorer » d’Instagram, tu peux y rester plusieurs jours. Cela te permet notamment de toucher une audience qui ne te connaît pas encore (contrairement par exemple aux stories qui s’adressent à tes abonnés)
  • son aspect ludique et distrayant, qui correspond aussi aux attentes d’une audience sensible à ces contenus et à l’attention fragile
  • sa relative facilité et rapidité de création, et la créativité dont il est possible de faire preuve. Tu n’es pas obligée de suivre les tendances, et imaginer ta propre manière de créer ces vidéos courtes. Une créatrice de contenus qui m’inspire beaucoup en la matière est la journaliste et écrivaine Sophie Fontanel.

Mais les reels et shorts, et plus globalement les contenus courts sur les réseaux sociaux, présentent aussi des inconvénients :

  • Leur caractère bref ne permet pas vraiment d’entrer dans le fond des sujets, de détailler son propos
  • Leur durée de vie est limitée à quelques heures, au mieux quelques jours
  • Ils s’adressent à une audience très (trop?) large qui, souvent, se contente de visionner et ces contenus à la chaîne et ne s’engage pas plus loin.

C’est là que les contenus longs entrent en scène !

Blog, chaîne Youtube, podcast et newsletter : pour fidéliser et nourrir la relation avec ton audience

Si le snack content est idéal pour développer ta visibilité sur les réseaux sociaux, il ne suffit pas à transformer ton audience en clientèle et/ou en communauté.

Pour donner envie à tes visiteurs et followers d’approfondir la relation avec toi, rien ne vaut les canaux tels qu’un blog, une chaîne Youtube ou un podcast, associé avec une newsletter.

Ils vont te permettre de toucher une audience plus ciblée, réellement intéressée par ton expertise et ton approche. Le blog et Youtube permettent en outre de travailler sur ton référencement naturel (SEO).

C’est à dire que tes contenus ont des chances de remonter dans les résultats Google quand une personne fera une requête correspondante.

L’idéal est de combiner un canal ouvert à tous (blog, vidéo YT, podcast) avec le canal privilégié qu’est la newsletter.

Te glisser dans la boîte mail de tes fans n’est, en effet, pas donné à tout le monde. Et cette audience VIP, particulièrement intéressée par tes contenus, à toutes les chances de passer un jour à l’achat !

Tu veux en savoir plus sur ces outils complémentaires et formats complémentaires aux réseaux sociaux ?

>> Rejoins l’accompagnement collectif « Blog et/ou newsletter : pourquoi et comment les adopter? ». C’est ce mardi 8 novembre de 12h30 à 14h30 en visio ou en replay.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.