Savoir lâcher prise dans son business

Savoir lâcher prise dans son business

Comment cet été m’a appris (une fois encore !), qu’il faut savoir lâcher prise dans son business (et dans sa vie !).

Cet été, rien ne s’est déroulé comme prévu. Les choses étaient pourtant claires dans mon esprit. Après 2 semaines de vraie coupure en Corée, j’allais revenir parfaitement reposée et motivée.

J’allais ensuite enchaîner 3 semaines de travail bien efficaces à Lyon. Puis partir deux grosses semaines avec les enfants dans le sud. Là, j’allais pouvoir travailler depuis la terrasse, tout en profitant de quelques moments de plages et de farniente.

Je savais exactement quelles tâches accomplir :

  • plusieurs accompagnements de clientes à finaliser
  • de l’administratif à rattraper
  • de nouveaux cours à préparer
  • les nouveaux ateliers collectifs à imaginer
  • et puis des mails et dossiers en retard côté mairie

J’étais donc au taquet et je me félicitais déjà de cette belle organisation.

Mais, évidemment, c’était trop beau pour être vrai. Je suis revenue de Corée vraiment enchantée de ce voyage. Mais aussi fatiguée, pleine d’interrogations. Et même un peu déprimée.

J’ai tellement apprécié de ces deux semaines de déconnexion, que je me suis demandée pourquoi je n’arrivais pas à m’offrir plus régulièrement ce genre de moments.

J’ai aussi réalisé que cumuler au quotidien mon activité entrepreneuriale, mon mandat d’élue et ma casquette de mère solo était sans doute plus challengeant que je voulais bien me l’avouer.

Les épreuves personnelles traversée ces derniers mois (deuil de mon ex-compagnon, difficultés de santé de ma fille), ajoutées aux épreuves collectives que nous vivons tous, n’ont rien arrangé.

Savoir écouter son corps et suivre son intuition

Résultat : loin de reprendre le travail sur les chapeaux de roue en juillet, j’ai eu besoin de beaucoup de repos et de temps pour moi. J’ai ressenti la nécessité de me laisser un peu tranquille et d’accepter que mon corps comme mon cerveau n’étaient pas en état de s’y remettre.

Bref, je n’ai pas eu d’autre choix que de savoir lâcher prise !

Cela n’a pas été facile, car mon mental ne cessait de me rappeler à l’ordre. Je ne suivais pas le plan que je m’étais fixé. J’allais prendre du retard et être surchargée ensuite. J’allais passer pour fainéante, incompétence et indigne de confiance de la part des personne qui attendaient mon travail…

Mais mon intuition, elle, me disait que si je forçais trop, j’allais finir dans un état encore pire.

Pourtant, je n’ai pas “rien” fait pendant cet été, loin de là. Chaque jour, j’arrivais à prendre un peu de temps pour avancer sur quelques chantiers.

En priorisant ceux étaient vraiment incontournables (hello la compta en retard) et ceux qui “m’appelaient”.

Et ce qui m’a appelée toutes ces dernières semaines, c’était

Savoir lâcher prise

Savoir lâcher prise et s’exprimer avec authenticité, même dans les moments de doute ou d’échec

Si tu es entrepreneuse, tu as peut-être déjà vécu ce genre de moments.

Où tu as un plan, une vision claire des actions à accomplir, des projets que tu veux mener. Mais où ton corps et ton intuition se mettent en travers du chemin de ton mental, et t’empêchent de faire ce que tu crois devoir faire.

Résultat : tu traînes, tu procrastines… Ou tu commences à travailler sur tout autre chose, qui n’était pourtant pas prioritaire, parce que tu y trouves plus de plaisir.

Tu trouveras en ligne ou auprès de coachs, de multiples ressources pour “lutter contre la procrastination” ou t’aider à t’organiser, à ne plus te disperser.

Et si, la solution était plutôt d’accepter, de s’écouter et de lâcher prise ?

Et même, d’oser être transparente auprès des partenaires ou des clients pour leur expliquer ce qui se passe pour toi. Que tu as besoin d’un peu plus de temps que prévu pour boucler un dossier ou réaliser une commande. Ou encore que tu vas devoir finalement annuler une collaboration ou un rendez-vous parce que tu n’es pas en capacité de l’honorer.

Et si tu faisais de ta capacité à t’écouter et à savoir lâcher prise une force plutôt qu’une faiblesse ?

2 réflexions sur « Savoir lâcher prise dans son business »

  1. Mathilde

    Une réflexion encore très pertinente. Bien que le reflet de ton expérience personnelle, elle résonne aussi chez moi qui avais prévu un été beaucoup plus productif… Mais finalement faire moins ne permet il pas de faire mieux surtout quand on le ressent comme un besoin ?

    Répondre
    1. Sandrine Franchet Auteur de l’article

      Oui j’en suis sûre que le moins est souvent synonyme de mieux (d’ailleurs, c’était le maître mot dans mon article sur « simplifier son business »). Mais cela demande une sacré remise en question de nos croyances et habitudes. Je viens d’ailleurs de découvrir une coach business qui enjoint les entrepreneuses qu’elle accompagne à ne surtout pas faire de leur mieux et elle a même lancé le #garbagepostchallenge pour encourager à s’exprimer même et surtout quand ce n’est pas parfait ! Je trouve cette posture extrêmement intéressante pour se détacher de notre obsession de perfection, mais ça demande paradoxalement du « travail » de déconstruire les schémas avec lesquels on a grandi !

      Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.