Clémence Thieulin, fondatrice du magazine EntreLesLignes

Je t’emmène à la rencontre de Clémence, la fondatrice du nouveau magazine lyonnais dédié à l’actualité créative : EntreLesLignes.

Voici un peu plus d’un an, EntreLesLignes débarquait sur Instagram: un joli compte dédié à la création et aux créatrices, cela ne pouvais que me plaire!

Quelques temps après, je faisais la connaissance de Clémence, sa fondatrice, lors d’une soirée Ladyboss: nous entamions une longue discussion… poursuivie quelques mois plus tard, autour d’un déjeuner. Au menu: son parcours, la naissance du projet EntreLesLignes, et la manière dont Clémence envisageait son évolution.

Aujourd’hui, EntreLesLignes est devenu un véritable média en ligne, “dédié à l’activité créative à Lyon”, et j’ai eu envie de te faire découvrir l’entrepreneuse qui (même si elle réfute ce terme) lui a donné vie.

Clémence Thieulin, la fondatrice du magazine EntreLesLignes – Crédit photo: Anne-Sophie Benoit

Bonjour Clémence, raconte-nous la naissance d’EntreLesLignes…

J’ai créé EntreLesLignes en janvier 2019: j’ai déposé la marque à l’INPI – un moment marquant et décisif – et j’ai lancé le compte Instagram. Cela faisait des mois que je travaillais sur le projet dans le cadre de mon master en marketing digital.

A l’origine, EntreLesLignes devait rester un sujet d’étude mais plus je travaillais dessus et plus je me disais que c’était obligatoire de tenter l’aventure. Le projet tel qu’il se déroule aujourd’hui correspond très bien à ce que j’avais écrit dans mon mémoire pour le master. Hormis en terme de délais où je suis en dehors des clous ! J’espère que la suite du programme se déroulera tel que je l’ai imaginé sinon mieux 🙂 quelque soit le temps imparti…

EntreLesLignes est un magazine web et social media dédié à l’actualité créative de Lyon. EntreLesLignes vous invite à prendre une pause créative dans un écrin doux et poétique. Partez à la rencontre de créateurs inspirants, découvrez des créations locales mode & déco, consultez l’agenda des événements créatifs Et laissez libre cours à votre créativité ! EntreLesLignes est également présent sur Facebook.

J’ai choisi le nom EntreLesLignes (je tiens au fait que cela tienne en un seul bloc) pour la raison suivante : partager sa créativité revient à exprimer son âme. Lorsque nous exprimons notre créativité, tel un cadeau, nous offrons à l’autre la possibilité d’interpréter et de lire “entreleslignes’. C’est précisément cet échange dont je voulais parler. J’aime le fait de mettre en lumière la créativité et d’inciter le lecteur à développer sa créativité et son sens critique.

Au quotidien, comment travailles-tu? Es-tu seule à porter le projet?

Je travaille le plus souvent de chez moi à Brindas ou depuis des cafés cosy à Lyon 🙂 Je pilote seule le projet mais je suis aussi bien entourée avec des prestataires, comme Marie Mas qui m’accompagne pour la direction artistique et Anne-Sophie Benoît pour les photos et le site web.

Je travaille également avec des partenaires comme l’université de la Mode à Lyon. En effet, depuis septembre 2019, EntreLesLignes est un projet tuteuré. Concrètement, un groupe d’étudiantes en Master collabore avec moi pour la réalisation de contenus pour le site web. En contrepartie, je soutiens les événements de l’université de la Mode dont la première édition du Lyon Fashion Film Festival qui aura lieu le 13 février 2020.

Enfin, je bénéficie aussi du soutien de contributeurs avec le collectif EntreLesLignes qui rédigent des articles, des poèmes ou des illustrations. Mon souhait était d’embarquer des personnes autour du projet EntreLesLignes, je ne suis pas déçue! C’est une réelle satisfaction pour moi de fédérer, c’est la preuve que mon projet est cohérent et séduisant.

Quel est ton parcours professionnel et personnel? Comment t’a-t-il menée à la création d’un magazine en ligne?

J’ai fait une école de commerce (Skema Business School à Sophia Antipolis) où j’ai opté pour une spécialisation en marketing. J’ai toujours voulu travailler dans les médias. Aussi, j’ai démarré ma carrière au journal Le Monde, puis pour les éditions numériques du Figaro et enfin huit ans chez Marie Claire en tant que directrice de clientèle digital.

J’ai assisté à la transformation numérique des groupes de presse. J’ai trouvé passionnant d’assister en live aux changements d’organisation, aux nouvelles technologies, à l’évolution de nos métiers. D’après moi, le digital et le print ont toujours été complémentaires et les possibilités sont nombreuses. Je perçois le digital comme une avancée positive pour les médias et leur réinvention.

Je vis à Lyon depuis 2016 et j’ai profité de ce changement de vie pour pivoter professionnellement. J’ai rejoint une agence de communication à Lyon pendant deux ans puis je me suis formée au marketing digital pour monter en compétences et maîtriser davantage certains outils, afin d’évoluer en tant que consultante en stratégie marketing digital.

J’ai choisi de scinder mes activités professionnelles : d’un côté mon métier de consultante et de l’autre le développement de mon projet EntreLesLignes. Les deux m’apportent des choses différentes et complémentaires. Je souhaite pouvoir conserver ce modèle le plus longtemps possible.

Il me semble que lancer mon propre magazine est un rêve d’enfant et j’ai eu envie de le réaliser. Feuilleter un magazine en buvant un café le matin au petit déj fait partie de mes plaisirs quotidiens. Mais aussi écrire, partager mes coups de cœur, rencontrer des personnes attachantes au parcours atypiques, découvrir de nouvelles marques et enfin transmettre.

Je voulais aussi créer un magazine ‘écrin’ dans lequel les mots étaient aussi importants que les images. Je souhaite que se crée une cohérence et une harmonie entre les textes et les visuels. “Être créative pour parler de créativité”, c’est ce que j’ai voulu faire.

Côté perso, j’ai 36 ans, je suis mariée et maman de deux enfants. Alice 6 ans et Gustave 3 ans. Nous avons choisi d’habiter en campagne lyonnaise, à Brindas. J’ai eu un coup de coeur pour notre maison que j’ai eue plaisir à redécorer entièrement. Il ne nous manque plus que le chien pour compléter la panoplie 🙂 !

Quelles sont les satisfactions que tu rencontres aujourd’hui dans ta vie d’entrepreneuse? Et les difficultés? Si tu devais tout recommencer, que changerais-tu?

Je ne me considère pas tellement comme entrepreneuse parce que EntreLesLignes n’est pas aujourd’hui un projet avec lequel je recherche une rentabilité financière. Je me considère comme créatrice de la marque EntreLesLignes et comme éditrice du magazine.

Cependant, en tant que créatrice et éditrice, j’adore mon rôle de pilote ! Je conçois, décide, apprends, coordonne … c’est hyper stimulant et enrichissant. Au départ, je me sentais un peu seule mais plus j’avance et mieux j’identifie les personnes ressources avec qui je peux échanger lorsque j’en ai besoin. C’est un petit peu bateau mais j’apprends à suivre mes idées et à me faire confiance.

Ma difficulté majeure reste le temps et l’organisation. J’ai choisi de développer EntreLesLignes en plus de mon métier de consultante en stratégie digitale. L’équilibre entre mes deux activités, ma vie de famille, les amis, le sport, … est extrêmement compliqué à maintenir. J’ai appris – à mes dépends – qu’il était impératif de s’octroyer des temps off pour se reposer vraiment. J’ai appris aussi que si tout n’était pas parfaitement lancé et réalisé, ce n’était pas la fin du monde 🙂

Si je devais repartir à zéro… je ne changerais rien! En définitive, la réalisation de mon projet correspond à ce que j’avais imaginé au départ. Je dirais même que le site web et la mise en oeuvre du partenariat avec l’université de la mode sont encore mieux que ce que je pouvais imaginer. Chaque étape franchie me donne encore plus envie de continuer et de découvrir ce que me réserve EntreLesLignes!

Quels conseils as-tu appréciés de recevoir quand tu t’es lancée? Et ceux que tu aurais aimé recevoir?

J’ai surtout reçu de la bienveillance et de l’écoute, encore et encore. Les personnes qui se sont montrées enthousiastes dès les débuts de mon projet m’ont apporté un soutien inestimable. J’espère me montrer plus à l’écoute et bienveillante à mon tour désormais. J’aurais également aimé que l’on insiste davantage sur le fait que les choses mettent du temps et qu’il est indispensable de respecter les étapes. On doit s’accorder du temps et ne pas tout vouloir lancer en même temps.

Quels sont désormais tes projets et envies pour EntreLesLignes?

Je souhaiterais entrer en contact avec des éditeurs, maisons d’édition et autres partenaires pour lancer EntreLesLignes magazine sur papier ! (NDLR: l’appel est lancé!)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *