#Conseils – Vivre de sa passion, c’est vraiment possible?

Tu as lancé ou tu projettes de lancer ton small business et tu t’interroges: est-il vraiment possible de tirer des revenus suffisants de mon activité passion?

Pas question de te mentir: il est impossible de répondre à cette question par un “oui” ou un “non” franc et définitif. Désolée ^^.

Mais la question est biaisée dès le départ, car beaucoup trop générale !

Que signifie des revenus “suffisants” pour toi? S’agit-il de revenus équivalents à ceux que tu touchais avant, en tant que cadre dans un grand groupe, ou l’équivalent d’un SMIC à temps partiel te suffit-il? Et de quel type de business parle-t-on: vas-tu avoir d’importantes charges, comme un local, ou un ordinateur et une connexion internet te suffisent-ils à proposer tes services?

Voici quelques années, j’avais répondu avec ma complice Sophie-Charlotte des Entrepreneuses créatives à une interview sur ce thème pour le blog De la suite dans les ID. Je te laisse la (re)découvrir. Pour résumer: oui c’est possible mais cela prend du temps et on retrouve rarement les revenus d’un cadre à plein temps.

Mais surtout, celles et ceux qui parviennent à tirer des revenus suffisants de leur activité adoptent une réelle stratégie business, ce qui suppose de changer de logique: par exemple passer moins de temps dans son atelier, et plus de temps à démarcher ou communiquer. Ce qui était une “passion” devient de fait une activité professionnelle, avec ses bons côtés et ses moins bons…

Se poser les bonnes questions pour développer ton activité

Voici par ailleurs les questions que tu devrais plutôt te poser si tu envisages de te lancer ou si tes revenus ont du mal à décoller:

  • Qu’est-ce qui me fait vibrer? Vivre de ma passion, avoir une activité professionnelle qui a du sens, est-ce vraiment important pour moi?
  • Quel revenu minimum dois-je tirer de cette activité et à quelle échéance? Ai-je des charges personnelles ou familiales incompressibles (comme le remboursement d’un emprunt)? Suis-je en mesure d’adapter mon mode de vie et mes besoins (vive le minimalisme!) le temps de l’atteindre? Dois-je trouver un job alimentaire à côté le temps que mon activité se développe?
  • Quels sont les autres avantages, matériels ou immatériels, que je retire de cette activité professionnelle? Par exemple de pouvoir l’exercer à domicile et d’économiser en frais de transports ou frais de garde d’enfant… Ou encore d’être nettement moins stressée et de préserver ma santé.
  • Ai-je intérêt à faire appel à des fonds extérieurs (banque, lovemoney, crowdfunding,…) pour investir plutôt qu’engager toute mon épargne?
  • et surtout, sur quels leviers stratégiques puis-je agir pour améliorer mon revenu: produits, cible, niveau de charges, chiffre d’affaire, nombre de client, prix, stratégie de communication…

Que tu soies en phase de création ou que tu ressentes le besoin de faire évoluer ton business, ne reste pas seule face à tes doutes: rejoins la deuxième session de l’accompagnement online (Re)pense ta stratégie de marque du 6 au 15 mai.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *