Avec le Co-Développement professionnel, fais progresser ton business

Retour sur la dernière Pause entrepreneuses, au mois de février, consacrée à la découverte d’une méthode d’apprentissage qui a le vent en poupe: le Co-Développement professionnel, ou “Codev”.

Pour nous présenter et même nous faire expérimenter le Co-Développement professionnel (ou Codev), j’avais laissé la parole et les manettes à Cécile Mosa. Sophrologue de formation, elle accompagne depuis plusieurs années de dirigeants et entrepreneurs à progresser sur le plan des compétences relationnelles et humaines.

Cécile a donc commencé la séance en nous présentant l’historique et les caractéristiques de cette méthodologie d’apprentissage en groupe : elle nous vient du Canada, inventée par deux hommes aux noms réjouissants -Champagne et Payette- et consiste à réunir un groupe de 5 à 7 “pairs”, animé par un “facilitateur”. Le groupe se réunit pour autant de séances qu’il y a de participants + 1 (séance de clôture). Chaque membre bénéficie ainsi d’une séance qui est consacrée à son “problème”.

Cécile facilite depuis plusieurs années des groupes de Codev au sein d’entreprises et d’organisations, mais aussi entre entrepreneurs. L’objectif : permettre à chacun des membres de progresser dans ses pratiques et problématiques professionnelles, grâce à l’entraide et à la puissance de l’intelligence collective.

Lors de cette Pause entrepreneuses, j’ai également rapidement témoigné de ma propre expérience du Codev: je fais en effet partie d’un groupe depuis le mois de septembre au sein de ma coopérative d’activité. Une pratique qui m’a permis non seulement de progresser sur la thématique que j’ai portée lors de “ma” séance (pour faire court, ce que j’appelle ma phobie administrative^^), mais aussi sur les problématiques abordées par les autres participants…

Mini-séance de Codev pour maxi résultat!

Plutôt que nous faire un exposé théorique sur le vocabulaire (très précis) et les phases (très cadrées) d’une séance de codev, Cécile a proposé à 6 volontaires de prendre part à une “séance flash” centrée sur la problématique de l’une d’entre elle. Les autres participantes de la Pause étaient en posture d’observatrices.

Fabienne, coach de vie pour personnes hypersensibles, a été choisie en tant que cliente, les autres participantes étant les consultantes. Après avoir exposé sa problématique (que je ne détaillerai pas ici, car le principe fondateur du Codev est la confidentialité des échanges qui s’y déroulent), Fabienne a répondu aux questions des autres participantes pendant la phrase de clarification. Ces échanges ont déroulé sur la contractualisation, c’est à dire la formalisation de la demande de Fabienne.

C’est la phase qui s’est révélée la plus longue, la plus difficile et pourtant la plus cruciale: pour que les solutions, idées, conseils apportés par le groupe de pairs soient pertinents, il est essentiel que tout le monde soit bien d’accord sur les apports attendus par le client !

Pour gagner du temps, la phase de consultation, qui peut se faire à l’oral, a ici été organisée sous forme écrite: chaque consultante a rédigé sur des post-it ses pistes d’actions. Parmi celles-ci, Fabienne a retenu les 3 qui lui plaisaient le plus pour formaliser son plan d’action.

Enfin, nous avons fini la séance par un tour de table sur les ressentis de toutes les participantes, qui ont été invitées à partager leurs “3A”: ce qu’elles ont Aimé, ce qu’elles ont Appris et ce qu’elles vont Appliquer.

Envie de te lancer dans le Codev?

A la fin de la séance, les entrepreneuses intéressées pour former un groupe de Codev ont laissé leurs coordonnées à Cécile. Si tu n’étais pas présente lors de la séance mais que cela te tente, elle propose actuellement des séances de découverte à distance.

Au cours des séances, chacune pourra observer les bénéfices de l’apprentissage par les pairs tant dans l’avancée sur vos problématiques professionnelles que sur le développement des compétences telles que l’écoute, le questionnement, la reformulation, la synthèse, l’art de faire des feedbacks, la prise de recul, la formulation d’une demande concrète, la projection, le passage à l’action, le partage d’expérience et de réseau…
Tout cela dans la bienveillance et le respect du rythme de chacune 😉

N’hésite pas à la contacter: contact@cecilemosa.fr ou à la retrouver pour échanger avec elle sur le Slack des entrepreneuses !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *