#Conseils – Entreprendre en coopérative d’activités

C’est la rentrée, et c’est aussi le moment d’un nouveau départ pour Cousette communication. Hier, j’ai officiellement rejoint la coopérative d’activités Graine de sol. L’objectif de ce changement de statut: travailler de manière plus collective et aller plus loin dans le conseil et l’accompagnement des entrepreneuses positives!

En tout début d’année, je vous confiais que mon intention pour l’année 2018 portait le nom de “coopération“. J’avais en effet identifié, dans les mois précédents, une petite frustration liée au caractère essentiellement solitaire de mon activité. Et l’envie de pousser plus loin dans mon expérience d’entrepreneuse, en entreprenant à plusieurs.

Je suis auto-entrepreneuse depuis la création de ce régime (2009!) et même si j’ai toujours eu à coeur de monter de ne pas rester isolée (co-fondation en 2010 d’un collectif de créatrices quand je vivais en Savoie, partenariat avec Sophie-Charlotte pour créer les Entrepreneuses créatives depuis le printemps 2012, organisation d’événements avec Priscilla de Pause création à partir de 2016…), j’ai aujourd’hui envie d’aller plus loin.

Dans mes projets à plus long terme -même si cela reste une aspiration encore floue-, il y a l’envie de monter une “vraie” entreprise, à plusieurs, pour avoir encore plus d’impact et de portée et pouvoir soutenir et conseiller plus d’entrepreneuses, de manière plus complète, pour créer et surtout développer leur business.

La coopérative d’activités: entreprendre en mode collaboratif

Pour permette à ce projet de mûrir et de se préciser, j’ai décidé d’abandonner mon statut de micro-entrepreneuse pour rejoindre une CAE: coopérative d’activités et d’emplois. Il s’agit d’un regroupement d’entrepreneurs qui collaborent et financent, grâce à leur cotisation basée sur leur chiffre d’affaires, une structure de soutien (conseil, formations…) et de gestion administrative de leur activité. Par ailleurs, les membres de la coopérative ont un statut et donc une protection sociale de salarié.

J’ai choisi d’intégrer la coopérative lyonnaise Graine de sol, qui regroupe près de 250 entrepreneurs et dont les valeurs positives et humanistes me semblaient cohérentes avec les miennes.

J’ai décidé de franchir cette nouvelle étape pour plusieurs raisons: rejoindre un réseau d’entrepreneurs locaux, bénéficier de conseils, de formations et d’accompagnement pour m’aider à développer mon activité, pouvoir bénéficier du statut d’organisme de formation continue de la coopérative sans avoir à mener moi-même toutes les démarches administratives. Et bien sûr être mieux protégée en dépendant du régime général de sécurité sociale et de retraite.

Pour être tout à fait transparente, la transition demande un certain nombre d’ajustements. Je ne suis plus exonérée de TVA (bonne nouvelle pour mes achats, mais moins bonne nouvelle quand de nombreux clients, comme les écoles ou les auto-entrepreneurs ne peuvent pas récupérer la TVA sur mes prestations).  Je vais devoir intégrer de nouvelles pratiques de gestion (comme garder tous mes justificatifs de frais pour me les faire rembourser) et de nouveaux coûts (des cotisations sociales plus élevées qu’au régime AE). Et surtout, avant de pouvoir vraiment être salariée de la coopérative, je passe par un statut intermédiaire pendant quelques semaines, qui ne me permet pas de percevoir de revenus de mon activité (il faut avoir un peu de trésorerie personnelle d’avance!).

Sur mon site, cette transition a commencé: désormais les prix sont exprimés en TTC et pour l’instant les commandes se font uniquement par mail, le temps que je vois comment intégrer le paiement à distance avec la coopérative…

Mais tout, je suis confiante dans le fait que l’aventure sera positive pour moi et pour vous! Je viendrai bien sûr régulièrement partager mon expérience et mes avancées au sein de cette nouvelle structure. Et si vous avez des questions sur ce mode d’entrepreneuriat, n’hésitez pas à les poser en commentaires 🙂 .


3 réflexions au sujet de « #Conseils – Entreprendre en coopérative d’activités »

  1. Ping : #EntrepreneuriatFéminin - La coopération pour aller encore plus loin |

  2. Ping : #Entrepreneuses – S'inspirer de celles qui entreprennent au féminin |

  3. Ping : #Conseils – Faire le bilan de son business et fixer ses objectifs pour 2019 |

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *